Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
L’art aborigène : un art complexe et coloré

L’art aborigène : un art complexe et coloré

Lorsque l’on évoque l’Australie, plusieurs images viennent à l’esprit : les grands espaces, les aborigènes et leurs arts si particuliers. C’est justement de cet art que nous allons parler.

Vieille de plusieurs milliers d’années, l’art aborigène est tombé dans l’oubli quelques siècles avant de connaître un renouveau avec notamment la reconnaissance sur la scène internationale de plusieurs artistes. Désormais les peintures acryliques sur toile de style pointilliste ont leur école et s’inspirent des peintures sur sol. Toutefois, elles respectent les thèmes traditionnels et l’héritage culturel des australiens.

Parmi ses thèmes bien connus, on trouve les héros vivant à la création du monde ou « dreamtime ». Entre les règles de vie en commun et l’origine des animaux et du paysage, le nombre de ces récits ne cessent d’augmenter sans compter toutes les nouvelles histoires révélées en rêve.

Dans l’art aborigène, vous trouvez les thèmes mais aussi les supports et les couleurs. Dessinées en perspective aérienne, comme des cartes géographiques, les motifs utilisés pour la peinture sur toile étaient autrefois dessinés sur le sable ou sur les parois des grottes. Quant à la palette de couleurs utilisées, elle évoque les liens profonds unissant les Aborigènes à la terre. Nous trouvons donc de l’ocre rouge et du noir pour le fond tandis que les motifs aux couleurs terreuses sont peints en formes larges. Enfin, il suffit de remplir les formes avec une multitude de points, hachures, treillis… Parmi tous ces points, nous pouvons parfois trouver des motifs secrets.

Par ailleurs, il ne suffit pas de réaliser des points dans les formes. En effet, chaque point peut être assimilé à toutes sortes de symboles, de signes simples pour représenter les animaux, les personnages humains, les plantes, les graines, les plans d’eau, les collines…

Avec ses motifs, ses couleurs, son côté secret et finalement sa simplicité apparente, l’art aborigène a sans doute encore des beaux jours devant lui.

 

21/07/2011

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *