Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
Wellington sous la pluie

Wellington sous la pluie

Un des plus grands et plus vieux fossiles du monde

Un des plus grands et plus vieux fossiles du monde

Nous allons bientôt battre notre record de pluie en Nouvelle Zélande par rapport au reste du tour du monde. Enfin, il fallait bien qu’à un moment ou un autre l’hiver, le froid et la pluie nous rattrapent dans notre périple. Vous l’avez donc deviné, c’est sous des trombes d’eau et le froid humide que nous partons visiter la capitale officielle du pays.

Comme il n’est jamais agréable de découvrir une pluie sous le mauvais temps, nous changeons nos plans et nous nous réfugions au musée Maori de Te Papa. Il s’agit du plus grand musée de la Nouvelle Zélande. Très interactif et réalisé en partie pour les enfants, le musée regroupe sur 6 étages différentes pièces et informations sur la culture, la géologie de la Nouvelle Zélande mais également une large section sur la formation de la terre et sur les animaux atypiques qui ont élu domicile sur terre ou dans l’eau à proximité de l’Antarctique. Nous nous consacrons notamment à cette dernière partie.

Après les différentes visites des sites géothermiques, comprendre le fonctionnement et les débuts de notre planète nous semblait tout naturel d’autant plus que la Nouvelle Zélande reste tout de même la première île concernée par les tremblements de terre, les Tsunamis et les éruptions volcaniques du fait de sa position sur différentes failles. A l’aide de films, de différents jeux ludiques et assez rigolos aussi bien pour les petits que les grands, le Te Papa arrive à nous captiver. Captivant et intéressant aussi la partie sur les animaux avec la présence de grands squelettes, d’animaux empaillés et d’une pieuvre géante pêchée complètement par hasard au large de la mer antarctique. En revanche la partie sur la culture et l’histoire maori est assez décevante du fait peut-être du manque d’objets pouvant illustrer leur culture particulière et leurs croyances.

Après cette immersion culturelle, place à la flânerie et au shopping. La ville s’organise en majorité autour de ses quais et de son ferry qui

Impossible de passer en Nouvelle Zélande sans rencontrer le Kiwi

Impossible de passer en Nouvelle Zélande sans rencontrer le Kiwi

effectue quotidiennement la liaison entre le Nord et le Sud. L’autre grand pouls de la ville est son quartier d’affaires et politiques ou quelques monuments de style victorien méritent le coup d’œil. Mais globalement, elle ne revêt d’intérêt architectural ou historique. Ne reste donc plus qu’à flâner dans le centre-ville et les rues environnants en faisant du lèche vitrine (cela permet aussi d’échapper un peu à la pluie et au froid ambiant). Ce n’est pas pour autant que la ville est reposante car elle est coincée entre différentes collines et nous avons besoin de monter et descendre sans cesse. Nous comprenons d’ailleurs mieux maintenant pourquoi elle est comparée à San Francisco aux Etats Unis. Seul regret, ne pas avoir pu emprunter le câble historique menant tout en haut pour bénéficier de la vue. Nous n’aurions rien vu avec les nombreux nuages chargés de pluie. Enfin heureusement Wellington ne se résume pas à cela et elle nous laissera un souvenir d’une ville où il fait bon vivre malgré la pluie.

12/08/2011

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *