Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
Vers le nord

Vers le nord

Un drôle de caméléon sur notre route

Pour arriver jusque Diego, 152 km nous attend. Presque rien, vous allez me dier mais c’est sans compter que la route est en fait une immense piste avec des nids de dinosaures comme ils disent ici. Il nous faudra donc 7h pour rejoindre le Nord de l’Ile. Heureusement, ces 7h vont nous permettre d’apprécier la disparité des paysages malgaches et de commencer à nous familiariser avec la population. La population au sens large d’ailleurs et pas que les malgaches. 5 minutes après notre départ, nous tombons donc sur monsieur et madame caméléon tranquillement assis sur des palmiers. Leurs superbes couleurs nous enchantent et nous passons un long moment à contempler et photographier cet animal emblématique de Madagascar. Un peu plus loin, les cabosses de cacaos, les lianes de poivres et la fameuse vanille de Madagascar avec l’orchidée me font penser que l’Ile est vraiment riche végétalement parlant. Car quelques kilomètres plus loin, en commençant à traverser les villages, je m’aperçois que la pauvreté est vraiment le maitre mot. Les maisons sont composés de feuilles et bois de palmiers, la terre battue constitue le centre du village et les malagaches ne sont pas couverts d’habits flambant neufs. Pour autant, ils ont tous le sourire et c’est rigolo de voir les enfants nous faire de petits signes sur notre passage ou de nous interpeler “çà va les vazas” (littéralement les blancs).

Et si les villages de maisons de bois et de pailles vont rester jusque Diego, en revanche le paysage va

Les gousses de cacao nous font de l’oeil

beaucoup changer au fil des kilomètres. Après la jungle, les rizières puis la savane à perte de vue. On s’attendrait presque à voir sortir des éléphants et des girafes. Mais non impossible car ces espaces ont été fait par l’homme avec la technique du brulis. Il faut bien que la population se nourrisse même si en avançant j’assiste finalement au résultat d’un désastre écologique. Plus rien ne pousse sur ces terres à nues. Pour autant, le paysage est très beau avec au fond la montagne des français et la montagne d’Ambre. C’est là que nous irons demain et que nous commencerons notre premier trek à Madagascar. En attendant, Diego, la grande ville du nord, non dénué d’un petit charme colonial va nous permettre de nous reposer après une journée à être secoué et à manger la poussière.

29/04/2018

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *