Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
Shanghaï : mégalopole aux multiples visages

Shanghaï : mégalopole aux multiples visages

rues du quartier du yuyuan garden

rues du quartier du yuyuan garden

Après Pékin, nous nous sommes envolés pour la deuxième mégalopole du pays : Shanghaï. Deux grandes villes radicalement opposées. Alors que Pékin représente la Chine traditionnelle de part ses édifices, ses temples, son mode de vie, la mode… Shanghaï ressemble davantage à une grande cité internationale et nous retrouvons d’ailleurs un peu de similitude avec Hong Kong mais en 100 fois moins grand. Grattes ciels aux architectures modernes voire futuristes côtoient un Shanghaï beaucoup plus ancien avec ses petites rues, ses hutongs et ses bazars. Ville financière et de shopping par excellence, elle s’étend quand même sur plus de 6000 km (5 fois plus grande que Los Angeles) et est une des villes les plus étendues et chères de la planète. Pour vous donner une idée, dans le centre-ville, nous atteignons pour la première fois les prix pratiqués en France (je ne parle pas de Paris bien entendu).

Heureusement qu’en vous éloignant du pôle financier et touristique, vous retrouvez la Chine moins chère et plus coutumière. Qui dit ville internationale, dit anglais. Il est bon de pouvoir enfin se faire comprendre et parler l’anglais avec les chinois (même si tous ne le parlent pas loin de là, c’est quand même mieux qu’à Beijing).

Nous partons donc à l’assaut de cette ville entre modernité, tradition et restriction gouvernementale. Nos pas ou plutôt le métro (très

Poupées japonaises dans les petites rues traditionnelles de Shanghaï

Poupées japonaises dans les petites rues traditionnelles de Shanghaï

développé et ultra rapide) nous emmène en premier vers le Shanghaï artisanal avec le Fabric Market. Le pays ne dénote pas à sa réputation d’usine du monde. Fringues, chaussures, sacs, bijoux et autres ne sont vraiment vraiment pas chers. En plus, vous pouvez vous faire réaliser les vêtements et chaussures sur mesure. Bien entendu, la négociation est de mise et ici elle est plutôt ardue. On dit qu’un chinois est le meilleur vendeur du monde et bien c’est bien vrai. Ce n’est pas par deux mais par dix qu’il faut diviser les prix et encore nous sommes certains que nous nous faisons tout de même avoir.

Allons justement voir où se passent toutes les transactions mais à des niveaux beaucoup plus élevés. Le Shanghaï moderne comme il l’appelle ou le Bund offre une forêt de buildings aux formes parfois extravagantes et aux couleurs un peu farfelues comme le rose de la tour ronde. Le tout offre un spectacle assez intéressant surtout le long de la rivière. Et quand la nuit tombe, c’est un festival de couleurs qui s’offrent à vous. Seul bémol, pour monter en haut des tours et bénéficiez d’un panorama à couper le souffle, vous devez débourser pas moins de 15 € pour monter et descendre dans un ascenseur et faire des photos sur une plate-forme. Autant dire que face à ce prix exorbitant, nous y avons renoncé.

Le très beau jardin du Yuyuan Garden

Le très beau jardin du Yuyuan Garden

A côté de cette ville moderne, s’étend un parterre de petites rues au style complètement différent. Nous retrouvons les maisons typiques avec les toits sculptés si beaux et si particuliers. Ces nombreuses rues pavées forment un vrai labyrinthe où vous découvrez de charmantes petites places et ponts. C’est aussi le paradis des arts traditionnels et de l’artisanat. Vous trouverez tout ce que vous voulez et bien plus encore. Au milieu des petites boutiques, le Yuyuan Garden s’étend magnifique avec sa construction paysagère typiquement chinoise faite de rochers, de petites maisons, de rivières et points d’eau … Un endroit calme et reposant avant de retrouver la ferveur de la grande ville.

Une ville aux multiples facettes. Chaque quartier possède un peu sa propre identité. Entre le district financier, les grands markets malls, les rues de shopping, le fabric market, l’ancien Shanghaï et toutes les autres rues, il faut finalement se perdre et beaucoup marcher pour découvrir réellement Shanghaï avec ses particularités, ses bonnes affaires et toute sa beauté. 4 jours ne sont finalement pas de trop pour prendre son pouls.

28/05/2011

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *