Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
L’art japonais d’Asakusa

L’art japonais d’Asakusa

Nouvelle journée, nouveau quartier de la capitale. Nous logeons dans le quartier d’Asakusa et il est temps pour nous de partir l’explorer. Le quartier est réputé pour son temple Senso-Ji, le plus vieux de la capitale. Plus que le temple c’est surtout l’artisanat qui nous intéresse. De nombreuses échoppes proposent de nombreux objets artisanaux. Parmi eux bien entendu, nous trouvons les fameux sabres des samouraïs et les kimonos aux couleurs éclatantes. Il est difficile de savoir où donner de la tête tant il y a de choses à voir et pourquoi pas à ramener. Cela nous donne en tout cas une bonne idée de l’art artisanal japonais. Nous sommes aussi étonnés du nombre de produits vestimentaires et décoratifs importés de Chine. Alors que nous venons de Chine, nous n’avons jamais eu l’occasion de voir ses produits dans le pays. C’est assez bizarre de les trouver au Japon mais peut-être que la Chine préfère importer ces produits plutôt que de les vendre sur son territoire.

La séance shopping terminée, nous partons vers le palais impérial et son jardin. Situé dans le centre de Tockyo, le quartier est radicalement différent des autres. Nous avons l’impression de nous trouver dans une ville différente. Il faut dire que les tours sont omniprésentes et que le district est plutôt riche au vu du nombre de magasin de luxe et des palaces qui jouxtent les larges avenues. Au bout d’un long boulevard et de parkings gigantesques se dressent le palais. Nous savons que nous ne pouvons visiter que la partie est mais ce que nous ignorons c’est qu’il n’est ouvert au public que certains jours de la semaine. Vous l’avez deviné, il est fermé et nous sommes bon pour y revenir.

Changement de programme et direction Harajuku. Là se donne rendez-vous les jeunes Tokyoïtes pour une séance shopping un peu particulière. Car à côté des magasins de luxe, se trouvent les échoppes dédiées aux tendances les plus folles de la capitale : pink Gothic, déguisement de princesse, d’héroïnes de Mangas… Nous rencontrons donc un bon panel de jeunes filles et garçons habillés de façon étrange (pour nous bien entendu). Et si nous commençons à nous habituer à leurs extravagances vestimentaires en revanche nous commençons à comprendre que les japonais sont finalement de grands enfants. Et ils ont sans doute raison.

14/06/2011

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *