Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
Jusqu’au lac Titicaca

Jusqu’au lac Titicaca

Petite église sur la route du lac titicaca

Ce matin, nous repartons une nouvelle fois très tôt pour continuer notre traversée de la cordillère des andes en direction du lac Titicaca. Mais avant de reprendre la route, nous nous arrêtons à la croix du condor pour y admirer, comme son nom l’indique le vol majestueux de ses oiseaux aux ailes immenses. Ils évoluent au-dessus de 3000m de vide du canyon del colca. Même sans les oiseaux, le panorama reste exceptionnel. Le vol des condors y ajoute une petite touche de magie et nous nous prenons au jeu de les regarder survoler le canyon à la recherche des carcasses et autres petites proies. Nous suivons ensuite le canyon sur un petit chemin sympathique qui nous offre des vues imprenables sur les rochers du canyon, les volcans autour et la rivière le sillonnant tout au fond.

En quittant le canyon, nous continuons notre route par les terrasses des cultures. Le

Les terrasses des cultures

vert émeraude s’étale sur des kilomètres entre la faille du canyon et le système d’irrigation ce qui donne un côté bleuté au tout. Quand on pense que les incas ont mis au point ce système il y a des milliers d’années, on comprend toute l’intelligence et l’ingéniosité de ce peuple. Nous laissons ensuite les cultures pour remonter le col à 4900m avant de redescendre sur l’altiplano situé entre 4400 et 4100m. La faille du canyon s’est agrandie laissant place à d’immenses étendues avec au loin les volcans. Les couleurs ont également changé et l’arc en ciel de couleurs a laissé place au marron des roches et aux jaunes verts des herbes touffues qui poussent au – dessus de 3500m. Dire que l’on s’attend à trouver des plaines complétement désertes alors que la végétation y est luxuriante et que quelques animaux dont les alpagas et les lamas en ont fait leur paradis. Nous sommes vraiment tout petit face à ces étendues et à cette nature sauvage et indomptable. Même notre corps éprouve beaucoup de difficultés à s’habituer à l’altitude. Chaque mouvement nous demande un effort considérable avec un souffle qui se fait court très très vite et un mal de tête galopant.

Laguna sur l’altiplano avant d’arriver à Juliaca

Heureusement, nous redescendons vers Juliaca, ville proche du lac titicaca à 3800m. D’accord c’est encore haut mais nous avons tout de même l’impression de retrouver plus de liberté. Juliaca abrite 300 000 habitants dans une ville vraiment bizarre. Ici, la plupart des gens vivent illégalement du trafic de drogues ou de minerais et cachent ensuite leur richesse dans des maisons baricadées aux portes et aux fenêtres. Les rues restent pauvres et pas entretenues car il ne faut surtout pas payer les taxes et les impôts de l’état. En tout cas, elle ne nous donne pas envie de nous y arrêter et nous continuons jusqu’au bord du lac dans une communauté d’eco-tourisme.

24/10/2017

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *