Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
Grimpette sur le glacier

Grimpette sur le glacier

Panorama sur le Franz Joseph

Panorama sur le Franz Joseph

La nuit a apporté son lot de nuages et de neige. Nous décidons de monter tout de même sur la glace. Après tout sous la neige (qui ne tombe qu’en petits flocons), la glace n’en est que plus magique et quoi de plus normal. Habillés en esquimaux (il faut bien cela pour affronter le froid ambiant), nous commençons notre ascension par un petit sentier de terres et de roches. Le glacier se mérite et il nous faudra tout de même près d’une heure et 2,5 km avant d’espérer chausser les crampons. Le point négatif est que nous avons dû échanger nos chaussures de marches contre des boots qui s’avèrent particulièrement peu épaisses. Moralité le froid s’insinue très vite dans les pieds qui nous font souffrir à chaque pas. En revanche, une fois les crampons chaussés, nous nous sentons super légesr et nous ne pouvons pas tomber sur la glace. Les premiers pas sont assez étranges. Nous n’avons pas l’habitude de marcher avec des crampons et nous avons l’impression que nous pouvons glisser et tomber à chaque instant. Ce qui n’est pas le cas. Toutefois nous prenons très vite le pli et gambadons comme si nous en avions toujours portés.

Commence alors une marche fabuleuse au milieu des monts de glaces, des stalactites et des crevasses. Notre guide creuse la glace au fur et à mesure de notre passage, nous dévoilant une route complètement aléatoire ou presque. Les escaliers de glaces s’enchaînent ainsi que les

En dessous du glacier

En dessous du glacier

passages complètement insolites au milieu des blocs. Il ne faut pas être gros pour passer par les trous ou les couloirs étroits. Dans tous les cas, l’expérience s’avère très inédite et fun tant pour la marche, la grimpe assez physique tout de même et les paysages de toute beauté. La glace avec ses reflets bleus turquoise et ses formes intéressantes voire très bizarres nous donnent un aperçu de ce qui risque de nous attendre au Chili et ce n’est pas pour nous déplaire. Le moment phare de la randonnée reste tout de même le moment où nous avons pu nous faufiler dans une des nombreuses crevasses pour découvrir le monde magique de la glace avec ses petits passages et ses sculptures naturelles.

En redescendant, nous regrettons que la promenade soit aussi courte mais il faut bien revenir pour laisser l’opportunité à d’autres de monter et se réchauffer un peu (surtout les pieds et les mains). Justement, nous choisissons une manière originale de nous réchauffer puisque nous partons pour les piscines d’eau chaude. Malheureusement ce ne sont pas des bassins naturels comme nous avons pu le voir à Rotorua mais c’est tout de même agréable de pouvoir se baigner dans une eau à 36, 38 et 40 degrés Celsius. Nous sommes un peu des pachas dans notre piscine à l’extérieur. Seul problème lorsque nous sortons il caille un peu dehors surtout en maillot de bain mais bon ce n’est que pour quelques minutes. Et puis cela détend après une journée sportive.

16/08/2011

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *