Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
Fraiser Island

Fraiser Island

La forêt humide de Fraiser Island

La forêt humide de Fraiser Island

Le soleil est revenu et avec lui notre chance. Nous partons pour la plus grande île de sable au monde : Fraiser Island. Longue de 120 km, elle ressemble au premier abord à une vaste île couverte de végétation. Mais il ne faut pas s’y tromper. En fait ce n’est pas sur de la terre que poussent les arbres mais bien sur du sable. Du sable donc omniprésent d’autant qu’il n’existe aucune route goudronnée. Nous sommes donc obligés de passer par un tour opérateur.

C’est peut-être le seul bémol car nous nous retrouvons une quarantaine dans un énorme camion transformé en bus à sillonner la plage. A marée basse, elle se transforme en véritable autoroute tellement les 4 X 4 et autres trucks sont nombreux. Première découverte donc sur cette longue plage de sable blanc où vivent de nombreux oiseaux et autres animaux comme les dingos ou encore les tortues que nous avons la chance de voir au détour de la piste.

Après cette promenade matinale sur le sable, nous nous enfonçons dans la forêt humide qui pousse sur les immenses dunes de l’ile. Même si je commence à connaître la végétation de ces bois après le Cambodge et une partie de l’Australie, c’est toujours fascinant de voir comment la flore s’organise pour que chacun trouve sa place et puisse s’épanouir. Arbres centenaires, jeunes pousses, palmiers, arbres tout mince, parasites… se côtoient pour former un spectacle hallucinant. Au pied des arbres coulent une rivière aux eaux cristallines. On voit tellement bien le fond que nous avons presque l’impression qu’il n’y a pas d’eau. Vous vous imaginez ainsi à quel point elle est pure et transparente. Il est vraiment agréable de s’y promener et de s’imprégner des couleurs et des odeurs des bois.

Mais, il est déjà temps de rejoindre la plage pour y découvrir d’autres merveilles de la nature et notamment les pinacles. Ces montagnes de sables

Les pinacles où dunes de couleurs différentes

Les pinacles où dunes de couleurs différentes

multicolores ressemblent à un arc en ciel ou à des strates de pierres superposées plus qu’à du sable. Et pourtant c’est l’œuvre des siècles, du vent et de la mer qui a donné cette merveille. Sables blanc, ocre, orange, marron se superposent en ligne. Le sable est au cœur de notre périple puisque un peu plus loin il s’agit d’un sable d’un blanc immaculé qui entoure le lac Mac Kenzie. Là aussi les couleurs de l’eau se superposent au sable blanc pour former un spectacle digne des îles tropicales. Ne reste alors plus qu’à tomber sur une toute petite crique un peu plus loin au sud afin de parfaire la palette des couleurs. Décidément Fraiser Island offre plein de surprises et ravit nos pupilles.

A notre retour à Rainbow Beach, un superbe coucher du soleil nous attend avec en toile de fond quelques dauphins qui s’ébattent joyeusement dans l’eau de la mer de corail.

17/07/2011

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *