Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
En route pour Ushuaia

En route pour Ushuaia

Coucher de soleil au bout du monde

Coucher de soleil au bout du monde

Nous quittons sans regret Punta Arenas pour sa voisine argentine, en espérant qu’elle sera beaucoup plus accueillante et sympathique. Dans ces contrées sauvages, il est difficile de dire avec précision quand le bus arrivera. Commence donc un voyage de 11 longues heures. Impatients de découvrir les paysages patagoniens, nous collons notre nez à la fenêtre.

En quittant la ville, nous longeons le pacifique pendant un très long moment et découvrons un panorama étonnant mais vite lassant. Ici pas de montagnes mais la steppe plate à perte de vue. Nous avons l’impression que la nature a oublié de mettre des arbres dans le décor et nous sommes presque dans un tableau impressionniste ou le vert domine. Les touffes d’herbes marron, vertes semblent se répéter à l’infini perturbé de temps en temps par un lac ou une flaque d’eau gigantesque au choix. Dans ce décor un peu surréel, nous pourrions croire que la vie n’existe pas mais non. En passant sur les longues pistes, nous croisons de nombreuses vigognes, quelques renards, des chinchillas et de nombreux oiseaux.

Toutefois, plus que le panorama ce sont les nuages qui nous marquent. Ils sont tellement bas que nous pourrions presque les ushuaia (10)toucher et les manger comme une gigantesque barbe à papa gris bleu blanc. Nous devons dire que c’est assez troublant mais peut-être est ce dû au fait que nous sommes au bout du monde. Nous parcourons ainsi des centaines et des centaines de kilomètres avant de retrouver l’océan non pas pacifique cette fois mais atlantique. Rio Grande marque le début du bout du monde à proprement parler et pour nous une longue attente pour changer de bus.

Comme un fait exprès, avec le nouveau bus le paysage change. Adieu la steppe et bonjour les montagnes, l’océan et surtout les fjords. Nous arrivons vraiment dans la Patagonie comme nous nous l’imaginions avec ses montagnes aux formes bizarres, ses lacs aux couleurs inimaginables, la terre qui semble tomber dans les eaux et ses panoramas qui forment des tableaux plus beaux les uns que les autres. Chaque kilomètre apporte son lot de surprises et le panorama ressemble à une gigantesque photo.

ushuaia (8)En arrivant sur Ushuaia, nous avons la surprise de découvrir le coucher du soleil. Etonnant car il est plus de 21h30. Nous avions oublié qu’en nous rapprochant du pôle sud, les journées étaient beaucoup plus longues presque 13h  de soleil. Les couleurs sont splendides dans la baie de la ville et nous pourrions croire que les montagnes enneigées s’embrasent dans une magnifique couleur orangée tandis que de petits nuages gris semblent se mouvoir pour former la fumée. C’est comme si la ville du bout du monde nous accueillait avec panache.

22/11/2011

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *