Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
De Westport à Hotikita

De Westport à Hotikita

Premier contact avec Les éléphants de mer

Premier contact avec Les éléphants de mer

Après une première approche des panoramas, nous décidons de continuer à longer la côte ouest pleine de promesses. Il s’agit de la région la plus luxuriante, isolée et aventureuse de toute la Nouvelle Zélande. Il faut dire que chaque rivière, chaque espace est prétexte à faire du sport. Nous ne pouvons pas réaliser toutes les activités outside, notre budget ne nous le permettant pas mais nous comptons bien en profiter un maximum. En attendant l’adrénaline, nous admirons la contrée et passons par de tous petits villages qui semblent sortir d’un autre temps. Anciennes villes d’or prospères jusque parfois au milieu du 20ème siècle, elles sont aujourd’hui délaissées mais semblent être figées dans le temps.

A côté de ces villages, les vues elles aussi sont présentes depuis des années sculptées par les éléments. Ainsi, tout au long de la route, la mer de Tasman offre à chaque virage un nouveau spectacle. Les rochers battus par le vent et les falaises ressemblent à des cartes postales tandis qu’à quelques kilomètres de là, nous attendent les pancakes. Non ce ne sont pas les galettes que nous mangeons au petit déjeuner mais des formations rocheuses aux formes inédites. Nous avons l’impression que des enfants se sont amusés à empiler des milliers de galettes pour former des montagnes battues par la marée et les vagues gigantesques. En fait, ils sont le résultat de milliers d’années d’infiltration des eaux de pluie et de la marée. Les vagues justement et le vent sont avec nous pour une fois. Car les pankakes se dévoilent davantage lors des journées de tempêtes comme aujourd’hui.

Les immenses vagues venant se briser sur les rochers ou s’engouffrant dans les cavités et trous formés, dans un bruit assourdissant restent

Panorama des rochers entre Westport et Hotikita

Panorama des rochers entre Westport et Hotikita

assez impressionnantes. Nous avons l’impression que les montagnes vont s’écrouler à chaque vague. Plus loin, la mer provoque de véritables geysers maritimes. L’eau monte jusque nous, nous obligeant à courir pour ne pas prendre la douche. Qui a dit que nous avions besoin de payer pour s’amuser. Mouillés et transits de froid, nous rejoignons la voiture pour admirer non pas un phénomène naturel mais un animal marin assez rare : les éléphants de mer.

Comme nous ne sommes pas loin de l’Antarctique, ces mammifères marins ont élu domicile sur les rochers le long de la mer. Il faut dire que toutes les conditions sont réunies pour leur bien-être : le poisson en abondance, des rochers à l’abri du vent et chauffés par le soleil et des prédateurs qui migrent en hiver. Nous assistons avec amusement à leur petite vie. Enormes, ils se déplacent sur les roches avec lourdeur pour s’échouer au soleil. Nous les confondons d’ailleurs presque avec les pierres tellement leurs couleurs sont proches. Les petits font la sieste à côté de leurs mères, montrant un spectacle attendrissant pendant que les mâles vont se baigner ou se défient en criant et en se battant à l’aide de leurs immenses cous. Nous pourrions passer des heures à les admirer si le vent et le froid n’étaient pas de la partie. Nous les laissons donc à leurs occupations pour vaquer à les nôtres et rejoindre la ville d’Hotikita.

14/08/2011

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *