Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
De l’altiplano à la vallée fertile de Cusco

De l’altiplano à la vallée fertile de Cusco

Le temple de Raqshi et son temple inca immense

Il est déjà temps pour nous de quitter l’immensité du lac titicaca et de changer de vallée pour se diriger vers Cusco. Si je connais cette ville par coeur, je suis excitée à l’idée de pouvoir la reparcourir à pieds et voir si elle a beaucoup changé en 6 ans. Mais avant d’y arriver, il nous faut traverser une partie de la cordillère des andes et de l’altiplano avant de redescendre (enfin on passe de 3800 à 3400m) vers Cusco.

Au fur et à mesure des kilomètres, nous nous avançons aussi vers la culture des

156 greniers ou Colcas composent le site de Raqshi

Incas et les premiers sites apparaissent. Nous nous arrêtons ainsi au temple de Raqchi, dédié au dieu créateur des Incas, Wiraccocha. Le site reste impressionnant par ses vestiges et notamment le reste d’un immense temple construit en l’honneur du dieu inca. Un peu plus loin, nous découvrons un sytème très astucieux pour la conservation des aliments. Ils étaient ainsi séchés, déshydratés ou lyophilisés avant d’être stockés dans d’immenses greniers ventilés (ou Colca) pour les conserver. Une première approche de la culture inca très instructive. Quelques kilomètres plus loin, nous plongeons quelques siècles plus tard avec la conquête des espagnols et l’évangélisation de force des autochtones. Au milieu de rien, se dresse un petit village avec une église digne de la chapelle sixtine de Rome. Ce n’est

Cusco de nuit

d’ailleurs pas pour rien qu’elle se surnomme ainsi. De son vrai nom l’église d’Andahuaylillas nous permet de nous familiariser avec la religion catholique version andine. A l’intérieur, l’église sculptée en bois est recouverte de feuilles d’or tandis que de superbes tableaux montrent les grandes scènes de la religion catholique arrangée légèrement par les espagnols pour coller davantage aux croyances andines. J’adore m’imprégner de cette culture aménagée et de ses petites choses qui font finalement l’histoire. Cette traversée nous aura ainsi permis de nous immerger dans la culture incas et catholique avant notre arrivée à Cusco sous les lumières de la plaza de armas.

26/10/2017

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *