Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
De la brousse à l’océan indien

De la brousse à l’océan indien

La nationale 6

Déjà plus d’une semaine s’est passée depuis notre arrivée à Madagascar et il est déjà temps de quitter la brousse, la jungle et la savane pour passer quelques jours au bord de l’océan indien. Nous reprenons donc la nationale 6 vers le port de Ankify. Nous retrouvons ainsi la route en mauvaise état, la population accueillante, la vie des villages… En chemin, nous penons le temps de nous arrêter dans une des plus grosses plantations de cacao de la région. La chocolaterie Millot. Sur 15000 hectares, culture de cacao, de bananes, un peu de vanille, le poivre et de Liang Liang (cette plante qui rentre dans la composition du parfum) sont cultivés par 850 personnes. L’occasion de découvrir les différentes étapes du séchage de cacao, la ceuillette, les différentes sortes de cacaos, les plus recherchés… Et même la transformation des plantes en huiles essentielles ou en concentrés de parfums. Si la visite est hyper intéressante, en revanche, je n’accroche pas du tout avec la propriétaire de la plantation, la fameuse Mado. Une personnalité haute en couleur certes mais un peu trop justement à mon goût.

Je préfère largement observer la vie quotidienne dans la plantation et un peu plus loin au port en

Le séchage du cacao

attendant le bateau pour Nosy Komba. Je trouve que observer les gens travailler nous permet d’apprendre beaucoup de choses sur le pays. Et certes, ici les gens sont pauvres mais ils sont tellement gentils et ont toujours le sourire que l’on a envie de leur donner un coup de pouce. C’est sur cette note, que je prends le bateau, direction le paradis. Loin de la brousse, un hôtel les pieds dans l’eau et avec une vue imprenable sur l’océan nous attend. Et oui les vacances, c’est aussi profiter des petits moment merveilleux que nous réserve la vie.

07/05/2018

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *