Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
AU CŒUR DE BALI

AU CŒUR DE BALI

UN TEMPLE AU MILIEU D’UN VILLAGE

Pour cette 5ème journée de marche, je vais m’approcher du fameux volcan Batur que j’ai bien l’intention de gravir dans 2 jours. Je continue donc mon périple dans les petits villages entre les plantations de cafés, les bananiers et la coupe de bois. Les bambous se font de plus en plus présents, majestueux.

DANSE TYPIQUE DE BALI

Ici je suis loin du Bali touristique que tout le monde connaît. D’ailleurs, je ne rencontre absolument pas de touristes seulement des balinais travaillant les champs ou le bois. Je suis aussi très loin des rizières du premier jour et j’avoue préférer la nature sauvage à celle des rizières qui forment, pour moi davantage des cartes postales façonnées par l’homme. Ici, les couleurs sont plus authentiques avec un savant mélange du bleu, gris du ciel (qui se couvre systématiquement tous les après-midi, d’une palette de vert entre les arbres, les cafiers, les bananiers et les bambous et ici et là de touches de couleurs vives avec les hortensias bleus, les fleurs roses ou rouges ou les fruits de la passion voyage et papaye. J’évolue vraiment dans un paysage hors du commun qui va m’amener à un petit village Tinggan, perdu au milieu de nulle part. Retour à la civilisation avec le wifi notamment mais avec un savant mélange d’authenticité avec son temple notamment. Si des temples, j’en ai vu beaucoup, celui là dégage un charme particulier avec ses oiseaux en cage dans l’allée et sa longue allée bordée de fleurs. On a un peu l’impression de se retrouver au Japon l’espace d’un instant surtout que juste à côté une volée de marches bordées par la végétation luxuriante amène à la deuxième partie.J’ai l’impression qu’en haut de ses marches, une cité oubliée va se découvrir pour vous donner un peu l’ambiance.

AU DÉTOUR DU TRAJET, LA JUNGLE BALINÉAISE

Pour autant, il faut quitter ce village et avancer vers les trois volcans qui pointent leur bout du nez depuis ce matin un peu plus loin, le mont Batur, Agung et un troisième immense dont j’ai oublié le nom. Direction donc Sebatu pour m’approcher mais cette fois-ci en voiture pour éviter la route sinueuse et peu intéressante qui y mène. Et puis un retour à la civilisation avec Internet, un lit confortable et une douche chaude, c’est bien aussi pour recharger ses batteries avant de poursuivre la route demain vers Batur et ses coulées de lave.

21/08/2019

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *