Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
Arrivée en Argentine

Arrivée en Argentine

Salta et ses façades colorées

Salta et ses façades colorées

Après une semaine au Chili, nous décidons de quitter pour le moment ce pays trop bruyant à notre goût pour son voisin Argentin. Après 10h de bus, nous arrivons donc à Salta, une ville coloniale typique du pays. Nous devons avouer que dès nos premiers contacts avec la population, nous retrouvons le respect et le sourire qui nous manquaient tant au Chili. Espérons que cela dure.

En tout cas, Salta nous permet de renouer avec les villes où il fait bon vivre et où les prix ne sont pas excessivement hauts. Avec sa jolie place centrale bordée d’arbres et ses nombreuses rues commerçantes, elle ressemble un peu à une bourgade du sud de la France en été. Cela reste d’autant plus vrai qu’avec la chaleur les gens vivent la nuit. Pastis, partie de pétanque et chaleur. Enfin disons plutôt chaleur, bière froide et promenade dans les rues piétonnes. La ville s’anime et nous en profitons.

Salta la nuit mais aussi Salta le jour vaut le détour. Comme les argentins sont très croyants, il n’est pas difficile de trouver un

Panorama sur Salta

Panorama sur Salta

nombre impressionnant d’églises et autres monuments religieux. Rassurez- vous nous n’avons pas fait la tournée des églises. Nous nous sommes contentés d’aller en admirer deux qui sont magnifiques. La cathédrale parée de rose et de blanc présente une façade finement sculptée avec notamment une porte majestueuse. L’intérieur l’est tout autant non pas par ses vitraux absents ou ses peintures assez banales mais par ses chairs en bois de cactus et son cœur gigantesque orné d’or donnant une impression d’immensité et de sérénité. En sortant, nous sommes attirés par les couleurs originales d’une autre église, située un peu plus loin : l’église San Francisco.

Alors qu’en général, les églises restent sobres, celle-ci se pare de pourpre, de jaune et de blanc. Elle est magnifique et ressort encore plus dans le soleil couchant. Dommage que l’intérieur reste banal à part peut-être son couvent accolé fermé mais dont nous avons aperçu un magnifique jardin. Une fois les deux édifices visités, nous déambulons au gré des rues, s’imprégnant de l’atmosphère joyeuse des argentins et de leur petite manie comme celle de manger de tonnes de glaces divinement bonnes. Il faut dire aussi qu’il fait quand même plus de 30 degrés la journée. Nous finissons par tomber au parc Saint Martin et à un petit chemin qui monte vers le sommet du Cerro Bernado. Monter est vraiment le mot puisque après 1070 marches sous la chaleur et le soleil, nous sommes récompensés par un panorama s’étendant sur toute la ville et les collines environnantes. Toutefois plus que le panorama, nous apprécions surtout le petit parc aménagé avec des cascades (dommage que l’eau soit impropre) et surtout le silence doublé d’un petit vent qui font de ce moment un bonheur, assis sous les arbres.

Espérons que le nord de l’Argentine nous réserve d’autres instants aussi exquis et de petites villes aussi charmantes.

03/11/2011

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *