Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
Arrivée à Oman

Arrivée à Oman

Les villages abandonnés

Les villages abandonnés

Après la Jordanie, j’ai choisi de rester dans la zone du moyen-orient et de continuer à explorer des pays qui ne sont pas très touristiques et loin des conflits de leurs voisins. Oman s’est vite imposé. Pour ceux qui ne le savent pas, le sultanat d’Oman se situe entre l’Iran, l’Arabie Saoudite, le Yemen. Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, Oman est un pays où il ne se passe jamais rien au niveau du terrorisme.

Nous nous lançons donc à sa découverte en commençant par sa capitale Mascate. On pourrait s’attendre à une gigantesque mégalopole avec des gratte-ciel mais pas du tout. Il s’agit d’une jolie ville avec des maisons typiques et où l’on respire. Nous nous dirigeons vers la mosquée principale de la ville. Construite en 1995 et ouverte en 2001 par le sultan actuel, elle nous donne une bonne idée des richesses du pays sans pour autant être trop ostentatoire. A l’intérieur, le marbre, les dorures, peintures magnifiques, lustres et le 2ème plus grand tapis du monde nous laissent en admiration. On y passe facilement une bonne heure ne manquant pas de nous promener aux abords dans un jardin immaculé. Je n’ai jamais vu un jardin aussi propre.

Mais il est déjà temps, sous une chaleur écrasante de quitter Mascate pour nous enfoncer à l’intérieur du pays. Nous

le fort de Baha

le fort de Baha

allons à la rencontre des habitants et des villages perdus et quasi abandonnés dans les montagnes. Bon disons le tout de suite les montagnes sont à 500m d’altitude, pas de quoi chercher la fraicheur. Passée la chaleur, il est vraiment agréable de déambuler dans les anciennes rues désertes et de découvrir les maisons abandonnées faites en pisée (mélange de terre, de roche et d’eau) avec les plafonds en bois de palmier. Au passage, il est impossible de manquer le système hyper ingénieux d’irrigation ou Falajs. Inventé il y a des siècles, ils servent encore aujourd’hui partout dans le pays. Un système qui permet encore à quelques familles de vivre dans ses villages et de garder des modes de vie ancestraux comme nous le montre un musée d’écosystème. Le seul endroit où nous pouvons d’ailleurs voir des femmes au travail. Une belle entrée en matière dans une civilisation peu connue avec ses codes mélant traditions et religion musulmane.

18/10/2015

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *