Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
De Denver à Las Vegas, la fin d’un périple dans l’Ouest américain

De Denver à Las Vegas, la fin d’un périple dans l’Ouest américain

Monument Valley

Monument Valley

Denver, Las Vegas en 11 jours, 4 500 km parcourus, des paysages grandioses traversés, la rencontre des cowboys et des indiens des temps modernes, une immersion dans la culture américaine où tout est démesuré… on pourrait résumer ainsi ce voyage dans le Far West.

L’Ouest américain, ses paysages grandioses et le Grand Canyon, c’est avec ses images que je suis partie de France. J’ai effectivement découvert des paysages magnifiques. Entre les montagnes enneigées, le désert, les forêts à perte de vue, les canyons, les fleuves, les petites villes perdues au milieu de rien… j’ai été servie. En quelques centaines de kilomètres, le paysage change du tout au tout et il est difficile de ne pas être émerveillée par les formes des roches, les couleurs oranges, rouges, blanches, vertes, noires des parcs nationaux. De ces trois états traversés (Colorado, Utah

Grand Canyon

Grand Canyon

et Arizona), je retiendrai aussi les immenses lignes droites qui vous amènent d’un point A à un point B. Combien de fois, j’ai eu l’impression d’être seule au monde perdue dans cet immensité, je ne saurais le dire. Dans l’Ouest américain, il faut savourer chaque paysage traversé, savourer le silence et cette nature qui nous rappelle que nous sommes tout petit sur cette terre. Je retiendrai la majesté du Grand Canyon, l’immensité du parc Canyonland, les couleurs des arches près de Moab, les drôles d’habitations du parc de Mesa Verde, la petite ville perdue dans les montagnes de Silverton, les cheminées de pierre orange de Bryce Canyon et les immenses plaines agrémentées de ces drôles de rochers de Monument Valley.

Excalibur à Las Vegas

Excalibur à Las Vegas

Mais, plus que les paysages qui sont extraordinaires, c’est toute la culture américaine qui est démesurée. Las Vegas en est l’exemple le plus flagrant. Immenses casinos (même dans l’aéroport), milliers de magasins, énormes façades et intérieurs plus kitchs les uns que les autres. Las Vegas, la cité du rêve pour certain, la cité du vice pour moi. Quand vous voyez dans la rue, les gens se balader avec des énormes cocktails et/ou boissons sucrés toute la journée, que vous voyez des joueurs attablés au black Jack, Poker et machines à sous 24h/24, que vous pouvez manger tout ce que vous voulez toute la journée et toute la nuit… vous vous dites que vous êtes loin des paysages grandioses. Las Vegas est à voir au moins une fois dans sa vie. Après on adhère ou pas. Ce qui est certain, c’est que j’ai bien rigolé à voir Halloween version Las Vegas. Finalement, c’est à celui qui aura le costume le plus ridicule et qui sera le plus ridicule. Une démesure de plus. Finalement, c’est peut-être cela les USA : Le pays de la démesure où tout est possible.

 

01/11/2013

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *