Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
Un bouddha géant qui porte bien son nom

Un bouddha géant qui porte bien son nom

L'oreille gigantesque du grand buddha de Leshan

L’oreille gigantesque du grand buddha de Leshan

Dès notre arrivée à Chengdu, on nous a parlé du bouddha géant de Leshan. Le plus grand bouddha du monde atteint quand même une hauteur de 71 m et est entièrement taillé dans la roche. Nous prenons donc le bus pour aller admirer cette curiosité.

Après plus de 2h de transport, nous pénétrons dans le complexe (assez gigantesque) pour découvrir une statue monumentale taillée à flanc de montagne. Nous devons dire que nous restons sans voix devant un tel phénomène. Rien que les oreilles sont plus grandes que nos deux tailles réunies. S’il est possible de descendre jusqu’en bas de la statue, nous ne pouvons malheureusement pas le faire par manque de temps. En effet, il faut compter plus de 2h de queue pour espérer atteindre les pieds du Bouddha et nous avons notre dernier bus 1h après. Qu’à cela ne tienne, nous profitons de notre temps libre pour flâner dans le parc et découvrir un nombre impressionnant de statues de Bouddhas. Il est représenté dans toutes les positions et les réincarnations possibles. Nous ne savons plus quoi penser devant tant de représentation et de ferveur des Chinois qui prient et lancent des pièces pratiquement tous les 50m.

Après cet après-midi mystique nous reprenons le bus local jusqu’à la station intercity pour Chengdu. Le bus est bondé (c’est un peu devenu

Une jolie promenade permet d'accéder au buddha

Une jolie promenade permet d’accéder au buddha

une habitude de prendre des transports bondés depuis l’Inde) et nous nous serrons pour essayer d’avoir un peu de place. Et là c’est le drame. En descendant du bus, Sophie s’aperçoit que son sac à main a été fouillé. Son appareil photo avec sa pochette, sa batterie de rechange et son câble de chargement a été tout simplement volé ainsi que quelques plaquettes de médicaments. Heureusement que le portefeuille et le passeport se situaient dans la pochette arrière inaccessible. Le vol fait tout de même ragé. Nous avons traversé des pays pauvres comme l’Inde et le Népal, pris des transports publics bondés, nous nous sommes retrouvés dans des endroits peu fréquentables et à aucun moment nous n’avons eu un problème. Il faut que nous soyons en Chine, pays un peu plus développé et où l’électronique est très bon marché pour subir un vol. Comme quoi il faut toujours faire attention même dans les endroits où l’on s’y attend le moins.

05/06/2011

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *