Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
Shravanabelagola Tchix Tchix

Shravanabelagola Tchix Tchix

Le premier temple

Nous continuons à nous enfoncer dans les terres indiennes pour une ville au nom imprononçable : Shravanabelagola. Le long de la route, nous découvrons l’agriculture indienne tel que nous la connaissions en France il ya plus de 50 ans. Ici pratiquement pas de tracteurs mais des chars à buffle et se sont les femmes qui ramassent le foin à la main. C’est assez hallucinant pour moi qui vient d’un petit village et qui croise des tracteurs et autres engins agricoles tout au long de l’année. Notre bus nous dépose à Shanayarapatnan, arrêt obligatoire et changement de car que nous attrapons à la volée en courant avec nos sacs à dos. On commence à prendre l’habitude des transports indiens. Déjà ce matin, en arrivant à la station, on nous a appris le plus naturellement du monde que le bus en question partait du nouveau stand bus. Ok super mais où est-il ? Après 2 km de marche sous un soleil et une chaleur d’enfer, on a la surprise de découvrir une station toute neuve perdue au milieu des champs.

Des champs et des stands agricoles, c’est ce qui entoure la bourgade. Les légumes et les

545 marches vers le temple

fruits sont partout dans les rues. Et au milieu se dressent deux temples suspendus en haut d’une montagne. On ne peut pas les rater. Nous voilà donc partis à l’assaut des marches et des rochers. Une chose est certaine il se mérite. Première surprise en bas, la montée se fera à pied de chaussettes. Super ! Et après les longues marches, place aux rocs que nous devons presque escalader pour parvenir au sommet. Heureusement après tous ses efforts, on peut contempler une vue magnifique sur toute la vallée. Ce qui marque également c’est le silence et la quiétude qui règne en haut. Le temple en lui-même est beaucoup moins impressionnant que celui d’hier et nous en faisons assez rapidement le tour.

Une belle statue en pierre dans un temple

Juste en face le temple principal semble se dresser presque dans les nuages. 545 marches nous séparent du sommet dans une pente à pratiquement 10 % et des marches un peu irrégulières. En haut, non seulement la vue est sublime mais la statue du dieu vaut vraiment le détour. Sculpté dans un seul bloc en marbre blanc, elle semble se détacher du reste du temple taillé dans la pierre. Un prêtre nous permet de pénétrer dans les petites salles nous faisant admirer d’autres statues en pierre noire beaucoup plus petite. En tout cas, si nous avons vu beaucoup de temples depuis plusieurs jours, ce qui est bien c’est qu’ils sont tous différents.

20/01/2011

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *