Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
Premier contact avec la nature australienne

Premier contact avec la nature australienne

Les très belles couleurs du parc national Kakadu

Les très belles couleurs du parc national Kakadu

Après une première nuit passée sur un parking au milieu de rien, nous partons à l’assaut du Kakadu Parc. Il s’agit du parc le plus grand d’Australie. Mais avant de pouvoir nous y enfoncer nous nous acquittons de l’entrée relativement chère et là première mauvaise surprise nous ne pouvons pas nous rendre dans tous les endroits du parc sans 4X4. Quand aux Jim Jim Waterfalls, les cascades les plus belles du parc, les rangers demandent plus de 120 dollars pour franchir les 50 petits kilomètres qui nous en séparent. Complètement fou !

Nous changeons donc légèrement nos plans privilégiant des sites connus et un peu moins connus mais aux caractères uniques. Ubir est notre première destination. De là nous pouvons admirer les superbes peintures réalisées depuis des siècles par les aborigènes. Ocre, or, marron, les fresques représentent les animaux chassés ou mangés un peu comme des menus ou des légendes. Mais la particularité réside dans le fait que les peintures sont réalisées un peu comme des rayons X. Nous voyons l’intérieur des sujets dessinés. Vous l’avez compris, l’Ubir est un site sacré pour les aborigènes. Nous comprenons aisément pourquoi lorsque après une montée de 700m, nous nous retrouvons sur des rochers à contempler des marécages à perte de vue entourés de montagnes ressemblant un peu aux rocheuses américaines.

Les marécages justement constituent notre deuxième arrêt de la journée. En Australie, les crocodiles constituent une menace permanente et de

Premier contact avec la nature

Premier contact avec la nature

nombreux panneaux nous mettent en garde. Au final il est tout de même rare qu’un humain se fasse attaquer par ces bestioles et les panneaux sont surtout là pour nous faire peur et nous obliger à rester sur nos gardes (on ne sait jamais tout de même). C’est donc proche des crocodiles que de jolies petites promenades sont proposées dans le secteur de la Nourlangie à la découverte de la faune et la flore des marais. Malheureusement, une partie des sentiers de randonnés sont fermés à cause de l’eau trop haute. Nous avons tout de même pu observer un grand nombre d’oiseaux d’envergure assez impressionnante et aux cris parfois étranges sans compter un couple de cacatoès qui prend la pause pour notre plus grand plaisir.

Après cette épopée, nous continuons notre route vers Cooinda et en chemin nous nous arrêtons pour contempler d’autres marécages. Cette fois-ci nous pouvons marcher sur ces marées grâce à un système de pont. Nous pouvons alors à loisir découvrir les poissons, plantes et insectes qui le peuplent. Impressionnant de voir qu’un lac peut abriter autant d’espèces différentes. Toujours pas de crocodiles à l’horizon. Dommage car nous aurions tout de même voulu voir ces monstres marins. En attendant de pouvoir peut-être les apercevoir, nous rabattons sur les panoramas superbes offerts par le parc. Nous avons même la surprise de pouvoir observer de près les feux de forêts. Attention, ici la plupart des feux sont maîtrisés et servent à enlever les herbes mortes et à prévenir les éventuels vrais feux de forêts. C’est tout de même impressionnant de se retrouver à quelques mètres des flammes et de voir la forêt s’embraser à une vitesse folle. Nous n’avons en tout cas pas fini d’être surpris par l’Australie.

29/06/2011

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *