Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
Libre comme un oiseau

Libre comme un oiseau

Panorama sur l’annapurna

Pour découvrir autrement Pokhara, la vallée et les Annapurnas, rien de mieux que de prendre de la hauteur. Direction donc Sarangkot, petit bourg sur les hauteurs de Pokhara à 1400m pour un baptême de parapente. C’est Sam, un népalais rigolo de la bande visiblement qui sera le pilote de Julien pendant qu’Olivier, un Suisse (et oui même au Népal on trouve des Suisses qui y travaillent, c’est assez fun) qui sautera avec Sophie.

Casque, sangles, vérification de la toile, harnachement au binôme

Lac de Phokhara vu du parapente

et c’est parti pour 40 minutes dans le vide. Le décollage est assez bizarre puisqu’il faut courir dans le vide. Nous avons un peu la sensation de tomber mais très vite nous prenons de la hauteur. Dès les premières minutes, nous nous sentons libre comme un oiseau. Et le mot n’est pas de trop quand à même pas 5m de vous, un aigle vient vous surprendre. Le vent semble nous porter selon son gré nous offrant un panorama époustouflant. D’un côté, la chaîne des Annapurnas s’étend à perte de vue avec son manteau neigeux et ses sommets se perdant dans les nuages blancs. D’un autre côté, le bleu du lac se reflète dans le ciel tandis que Pokhara et sa vallée ressemblent à des petits confettis de couleur vu du ciel. Nous pourrions presque croire que nous dominons le monde vu du ciel et c’est une expérience magique.

Préparation au vol

Mais bon il faut déjà redescendre sur le plancher des vaches en utilisant la force du vent dans des tourbillons. C’est presque comme le train à toute vitesse et ses loopings mais sans machinerie. Nous apercevons de nouveau les maisons, les champs et les voitures avant de nous poser tout en douceur. Le retour à la réalité se fait lentement. C’est certain le parapente est une expérience unique et on a eu la chance de le faire dans un des plus beaux endroits montagneux de la planète.

Après ce bol d’air frais, c’est de façon plus terre à terre que nous visitons la partie de Pokhara non touristique, retrouvant les petits magasins comme on les aime avec ses rues animées.

05/03/2011

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *