Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
Les villages pittoresques des cinque terre

Les villages pittoresques des cinque terre

Le dernier village des cinque terre

Ce matin, il est temps de continuer à explorer les petits villages constituant les cinque terre. Après Vernazza, Corniglia et son calme silencieux du matin (avant l’affluence des touristes) dévoile ses charmes et ses couleurs avec en fond la mer émeraude. Un peu perché dans la montagne, Corniglia m’étonne par ses petites ruelles que je trouve encore plus étroite et sa petite église qui semble sortir d’un autre temps. C’est à côté de cette église que le chemin passant par la montagne débute. Il va me mener jusque Manarola. Etroit et escarpé, il monte pendant un bon moment avec des escaliers irréguliers avant de déboucher dans une forêt d’Olivier, de Bruyère et autres arbres méditérannéens verdoyante. Le chemin plat en balcon (quoique un peu étroit par endroit) serpente dans cette forêt avec en fond sonore les chants des oiseaux. La promenade est vraiment plaisante et je ralentis le pas pour en profiter. Je suis loin de me douter qu’elle va déboucher sur un panorama sublime.

Panorama des vignes sur le chemin

C’est donc à flanc de montagne par un petit chemin entouré de vignes en terrasses et au fond la mer turquoise que je vais atteindre le haut de Manarola. Les panoramas sont tellement scéniques et à couper le souffle que j’ai envie de m’arrêter toutes les 30 secondes pour prendre des photos et les graver dans ma mémoire. Il s’agit vraiment du plus beau sentier parcouru jusque ici. La descente vers Manarola me permettra d’atterrir en douceur par de petites marches en pierre à tarvers des champs d’Olivier. De quoi reprendre son souffle avant d’être de nouveau époustoufflé par les couleurs de ce quatrième village. Beaucoup plus serré autour de son minuscule port, Manarola est le paradis pour les amoureux des panoramas. Le cimetière des marins à flanc de montagne me rappelle tout de même que la mer peut être impitoyable. En bas, le port est si étroit que les pêcheurs sont obligés de tirer leur barque dans les rues, leur donnant un aspect typique et encore plus coloré. Un peu en hauteur, loin des touristes, le déjeuner se fait devant le village et la mer. De quoi se dire que le monde est quand même superbe.

Pour le cinquième et dernier village, Riomaggiore, le train n’est pas une option. Le chemin menant de Manarola

Devant le village

la via del amor est fermé pour un temps indéterminé et il est trop long et hasardeux de passer par le dessus. Une minute de train (pour 5 € quand même) mène en dessous de Riomaggiore. C’est par un petit tunnel ressemblant à un tunnel aquatique fait de céramique bleu et de roche qu’on débouche en haut de la marina. Beaucoup plus étroit, le village offre tout de même de beau point de vu. Même si je le trouve beaucoup trop touristique à mon goût (mais je le savais avant de partir). Une journée superbe dans les villages s’achèvent donc et c’est la tête pleine de couleurs et de panoramas que je finis cette journée magique.

31/05/2017

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *