Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
Le Japon : une culture à part

Le Japon : une culture à part

Le Japon entre modernité…

Le Japon marque notre dernier pays sur le continent asiatique. Nous devons avouer qu’après 6 mois sur ce continent, nous avions relevé certaines similitudes avec tous les pays notamment dans la culture et la religion. Mais avec le Japon, nous entrons dans un monde différent voire même une planète différente. A part sur le domaine de la religion, bouddhiste pour la majorité, il s’agit d’un pays unique et singulier.

Nous sommes dans un pays où l’art du raffinement est le plus important de tout. Les maîtres mots sont le respect, la politesse et la propreté. Impossible de trouver un endroit sale dans ce pays. On pourrait même pratiquement manger sur le sol du métro tellement il est niquel. Imaginez qu’ils nettoient même les murs et les anti-glisses à la brosse tous les jours. Il faut être un peu fou.

En dehors de la propreté, la politesse et le respect sont aussi des choses essentielles. Même

Et tradition

les jeunes sont d’une politesse hallucinante. Le mot d’ordre est de ne pas se disputer et de froisser son interlocuteur. Du coup il existe même des signes pour les situations un peu embarrassantes somme dire je ne te crois ou nous parlons de sexe. C’est assez rigolo. Le sourire consiste aussi en une marque inébranlable. Les japonais sourient dans toutes les situations : du rire bon enfant au sourire gênée, ils ne l’enlèveront jamais. Autre exemple, les contacts physiques qui sont bannis où restreints. Cela explique leur courbette pour saluer ou remercier. Plus vous descendez bas et plus vous montrez du respect à la personne. Nous devons avouer qu’à la longue cela devient lassant tout comme les excusez-moi lancés pratiquement tout le temps et dès fois juste pour un frôlement. Mais bon nous ne pouvons pas critiquer un pays qui a su garder ses valeurs essentielles.

Le marché typique

Bien entendu, le summum du raffinement revient au Geïsha. Peut-être que tout vient d’elle. En tout cas, quand on pense qu’une Geisha consacre sa vie au raffinement allant du port du Kimono, à l’art de la conversation en passant par servir le thé ou accommoder les fleurs , c’est assez fou. Nous pourrions aussi évoquer les sumos, sport typiquement japonais où le respect est de mise. Mais il s’agit d’une autre forme de respect, un peu plus combattif.

A la politesse et au raffinement s’ajoutent le travail. Les Japonais sont des acharnée du boulot. En les voyant dans leur costume cravate bosser plus de 10h par jour, 6 ou 7 jours par semaine et avec seulement deux semaines de congés par an, nous comprenons mieux pourquoi le pays est une puissance mondiale. D’ailleurs, l’esprit d’équipe et les résultats sont au cœur de leur management. Le Japon déteste perdre et veut être le meilleur dans tous les domaines. Cela va du plus grand escalator, au Chikansen en passant par des sujets plus complexes comme la robotique et la nouvelle technologie. Ce

Les rues de Ikebukuro

n’est pas pour rien que les japonais sont les premiers dans ce domaine. Ils élaborent des robots plus hallucinants les uns que les autres comme un pour passer l’aspirateur, un autre pour aider les personnes âgées…. Quand aux nouvelles technologies et aux jeux vidéos, les nippons sont de grands enfants qui conçoivent des jeux plus performants les uns que les autres.

Akiebara reste pour eux un immense terrain de jeux. Toutes les dernières tendances et les autres se succèdent et peuvent être testé par n’importe qui. C’est de là que naissent les idées les plus délurés qui seront notre futur ou une simple mode. Car il faut bien le dire les japonais semblent sérieux au premier abord mais en fait ils sont complètement délurés. Si les garçons de tous les âges et les classes sociales aiment les jeux vidéos et les jeux en tout genre comme ceux des pinces (certaines filles aussi d’ailleurs), les jeunes japonaises sont des fanas de shopping. Elles adorent avoir un tas de peluches et goudies sur le sac à main, dans leur chambre… D’ailleurs il existe même des jeunes filles icônes pour lancer un tas de produits en tout genre. 16 jeunes japonaises choisies régulièrement parmi la population forment les AKB 48, icônes des jeunes. Nous les voyons partout : en fond d’écran des portables, en DVD, en CD, dans les pubs, les émissions de TV, les magazines… Elles vendent du rêve aux Japonais mais du rêve de consommation.

Les objets rigolos qui font le Japon

En dehors des objets délirants en tout genre, la tenue vestimentaire elle-même relève parfois de l’art. Il est de bon goût de s’habiller ultra court (mais là elles sont appris dès leur plus jeune âge puisque les uniformes à l’école consistent en une chemise blanche, une jupe ultra-courte, des grandes chaussettes noires et des baskets) et extravagant. Rien de plus normal d’associer le style gothique avec du rose ou de s’habiller avec les robes de leurs héroïnes préférées de manga. Cela donne des styles assez amusants, excentriques et surtout uniques. Mais, c’est pour elles et pour eux une façon de sortir du quotidien et de s’évader.

Il faut dire que les japonais vivent rarement chez eux et il est donc normal de se montrer.

Une vue de Tockyo

En fait, ils vivent dans un monde de lilliputien. Tout est super petit par manque de place et pour caser une population toujours plus nombreuse. Imaginez que les appartements excédent rarement 2 pièces, les bureaux sont pour la plupart soit de très grandes pièces rassemblant une centaine de bureaux séparée par un paravent soit des placards bureaux. Il existe même à Tokyo et dans certaines villes des hôtels capsules où vous vous glissez, un peu comme dans un tiroir. La place est limitée au maximum, ce qui est assez étrange surtout lorsque vous découvrez les anciennes maisons, temples et les jardins « zen » de Kyoto notamment. Vous arrivez alors dans un univers complètement inversé et vous trouvez de large espace. Les temples comme les maisons sont alors de vastes et grandes pièces uniquement séparés par des paravents ou des panneaux de bois amovibles richement décorés de fresque. Le jaune, l’or et le rouge sont prédominants pour donner de la chaleur aux intérieurs très dépouillés puisque le mobilier se résume souvent à des tatamis. Quant aux jardins, ils sont à l’image du japon : chaleureux, verdoyant avec des points d’eau placés à des endroits stratégiques donnant une atmosphère calme, zen, reposante…. A mille lieux de la ferveur de Tokyo.

Au final la richesse et la différence du Japon réside peut-être dans toutes ses contradictions pour former un pays unique, atypique et attachant.

25/06/2011

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *