Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
L’art culinaire

L’art culinaire

Temple du Nishiki market

Après les temples et les jardins, je continue mon exploration de la culture japonaise par la cuisine. Tout le monde connait les sushis mais heureusement l’art culinaire ne se résume pas à çà. Direction donc le Nishiki food market. Première surprise, il est très différents des nombreux marchés que j’ai pu faire jusqu’ici puisqu’il est couvert et que se sont des magasins en dur et non des stands comme notre marché traditionnel.

Très vite je ne sais plus où donner de la tête tellement les mets sont variés. Entre les poissons frais ou séchés, les ramens, les nouilles, un nombre de variétés de Thé hallucinant, les biscuits sucrés et salés, les algues,

Le marché typique

les épices… il faudrait un mois pour tout essayer. Sans compter tous les plats dont je n’ai aucune idée de leur contenance et qui semblent parfois (pas toujours je vous l’accorde) appétissants. Je ne peux pas tout essayer et je pars donc sur les biscuits japonais. Un régal pour les papilles. Délicatement sucré avec une pointe de salé, croquant à souhait, ils sont avalés en moins de deux.

La particularité du Nishiki réside aussi dans les étals de souvenirs ou de chaussures qui viennent de temps en temps se placer entre deux stands de nourritures. Vous pensez que les japonais essayent des chaussures en concoctant leur menu pour le soir. Avec eux tout est possible. Ces petits magasins atypiques me donnent envie d’aller faire un peu de shopping. Cela tombe bien car à côté de Nishiki, les arcades accueillent des boutiques en tout genre. Et parmi les souvenirs classiques et les gogos touristes, je trouve quelques perles comme un bouquiniste de livres japonais anciens où les illustrations sur papiers sont magnifiques. Plus loin, des milliers de mangas rares ou pas attendent les lecteurs, les passionnés et les collectionneurs.

Un kimono sur un nounours, bienvenu au Japon

Et parmi toutes ses boutiques, je tombe enfin sur l’art du pliage ou origami. Je pensais en trouver un peu partout au Japon (puisque c’est l e pays par excellence) mais non. Je reste fascinée devant ces pliages qui donnent des personnages ou des objets aux couleurs vives et si petits. Comment peut-on être aussi adroit de ses mains. Le vendeur me montre comment faire un oiseau, sujet bateau en origami. Cependant je dois dire que je ne suis pas très douée et je préfère admirer l’habilité de cet art millénaire.

18/06/2011

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *