Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
La prostitution dans les pays asiatiques

La prostitution dans les pays asiatiques

La Thaïlande est connu pour ses plages, son soleil, ses éléphants mais aussi et malheureusement pour la prostitution. C’est même la première destination des pédophiles. En traversant le Laos, le Vietnam et le Cambodge, nous avons déjà vu quelques filles se prostituant ainsi que différents établissements. La prostitution n’est donc pas réservée uniquement en Thaïlande.

Nous ne pouvons pas fermés les yeux sur ces pratiques surtout lorsqu’elles se font juste en dessous de nos fenêtres d’hôtel. Nous ne portons pas de jugement sur la prostitution mais nous souhaitions mettre fin à quelques jugements hâtifs et vous présenter ce que nous avons pu voir dans les différents pays traversés jusqu’ici.

Les différents lieux de prostitutions :

En nous baladant le soir ou même la journée dans des villes comme Ho Chi Minh, Bangkok, Sihanoukville (au Cambodge), il n’est pas rare de croiser un occidental (ou un blanc comme ils disent) avec une jeune fille parfois très jeune. Nous avons rapidement appris qu’il s’agissait de leur girlfriend ou d’une expérience de girl friend. Bon d’accord, nous voulons bien admettre que certaines jeunes asiatiques recherchent des occidentaux dans l’espoir d’une vie meilleure et que dans le tas peut-être que certains couples sont réels mais franchement, il faut vraiment être naïf pour croire qu’elles sont vraiment amoureuses d’un homme de 50 ans souvent bedonnant et grisonnant. Peut-être que les hommes eux y croient. Si cette situation reste la moins courante mais pas rare, ce qui l’est plus se sont les bars à bières dispersés dans les rues touristiques (et oui tout le monde peut en profiter).

La technique est alors simple, les hôtesses (on les appelle ainsi pudiquement) invitent les touristes à venir boire un verre. Et le fait de se balader en couple (nous n’en sommes pas un mais un homme et une femme se promenant ensemble peut le laisser croire) ne les gêne pas le moins du monde. Julien a eu beaucoup de succès auprès de ses demoiselles. Il faut savoir que ces jeunes filles louent souvent un emplacement dans un bar où elles ont le droit de rester jusqu’à la fermeture. Leur objectif faire consommer. Elles sont des employées du bar et plus si affinité. Bien entendu, les verres offerts à ces demoiselles sont surfacturés. Si vous décidez de monter avec l’une de ses charmantes compagnies, vous devez payer au barman directement (souvent l’équivalent d’une journée de salaire des filles). Ainsi il ne perd rien. En plus de payer le barman, la fille fixe son salaire (qui lui revient à 100 %) en fonction de la prestation (appelons la ainsi) et de la tête du client.

Autre établissement très prise : les gogos bars. Nous en avons aperçu principalement dans le quartier chaud de Bangkok. Le spectacle se fait non plus à l’extérieur mais à l’intérieur. Et pour inciter les clients à venir, des rabatteurs vous proposent un menu à même la rue. Le spectacle reste assez soft il faut le dire. Les jeunes femmes souvent magnifiques proposent des shows en petite tenue ou parfois entièrement nues sur des podiums. Le tout pour le plaisir des touristes sexuels occidentaux. Vous avez même le choix des bars et la comparaison des prix reste une pratique normale. Le reste s’effectue de la même manière que dans un bar à bière.

Parfois certains gogos bars s’avèrent être de véritable boucherie où l’on choisit son morceau de viandes. Les filles sont numérotées et sont appelées par les clients juste pour un verre, un moment ou une nuit. Et pour ceux qui ne sont pas très exigeants, direction les blowjob bar qui donnent une chance aux putes vieillissantes. Il suffit de s’asseoir, de commander un verre et une fille arrive sous le comptoir.

Autre forme de prostitution : les freelancers. Non nous ne sommes pas dans la publicité, nous parlons bien de commerce du sexe. En fait se sont les demoiselles qui travaillent à leur compte en allant chercher les clients dans la rue ou les boîtes de nuit. Là, nous sommes plus proche du commerce du sexe à l’européenne. Ressemblant également à certains pays européens, les maisons closes restent réservés aux locaux. Pas besoin de préciser que l’on y trouve souvent des filles étrangères prisonnières des réseaux mafieux.

Massage, massage. Deux petits mots souvent entendus qui peuvent s’avérer dans certains cas pas du tout anodins. Ainsi en plus des massages habituels, certains établissements peu orthodoxe proposent des options spéciales. Pour être certain de ne pas tomber dans ce genre d’endroit il suffit juste de se renseigner un peu et d’observer la clientèle et les masseuses. A côté, vous trouvez des salons sans ambigüité aucune puisque vous savez ce qui vous attend dès votre entrée. Pour ses massages amicaux, comme disent les Thaïlandais, un grand hall muni d’une baie vitrée expose des jeunes femmes numérotées attendant qu’on les désigne. Au programme : massage à l’huile avec le corps, lavage complet et sexe le tout en 2h top chrono.

En Asie contrairement à l’Europe, les filles ne se cachent pas. Il faut dire que la prostitution est considérée comme un travail comme les autres. Certaines jeunes femmes se prostituent pour venir en aide à leur famille, parfois seulement occasionnellement. Si elle ferait un autre métier, elle serait montrée en exemple par la plupart des familles européennes. Ainsi, la plupart des familles savent très bien ce que font leurs filles comme métier et ne s’en offusquent pas. Nous sommes donc loin des images traditionnelles des filles exploitées par un mac. Au contraire il y a un côté festif. Elles travaillent pour elles et elles sont libres de refuser un client. Peut-être est-ce plus sain.

Dans tous les cas, il faut chasser les idées reçues comme quoi la prostitution n’existe qu’avec les étrangers. En fait la demande vient davantage de la population masculine locale. Dans certains familles, il est même de bonne augure qu’un jeune homme se fasse dépuceler dans un salon de massage. Et il est aussi tout à fait normal que les hommes vont « se faire masser » régulièrement.

Alors pourquoi les filles se prostituent ?

En fait nombre de ces jeunes femmes exercent ce métier pour aider leur famille ou rembourser une dette contractée. A part dans les villes, il est difficile de trouver du travail dans la plupart des zones rurales du Laos, Vietnam, Cambodge, Thaïlande. La prostitution devient un moyen de gagner sa vie sans exercer un travail dur et pénible et en plus de s’offrir une vie confortable. Une fille gagne 5 à 10 fois plus d’argent qu’en faisant un boulot classique. Et puis il y a toutes ses jeunes femmes abandonnées par leur amis, maman de jeunes enfants et qui ne trouvent que la prostitution pour gagner rapidement de l’argent. Toutefois il ne faut pas oublier que ce métier n’a qu’un temps et que les hommes recherchent de très jolies jeunes femmes souvent en dessous de 35 voire de 30 ans. Et malheureusement ces femmes mettent rarement de l’argent de côté et dépensent sans penser au lendemain. Du coup certaines se retrouvent dans des situations bien pires une fois qu’elles ne peuvent plus exercer. Alors au final si la prostitution n’est pas une solution, elle est la seule voie offerte à certaines jeunes femmes. Il faut garder à l’esprit que contrairement à beaucoup de pays, les filles prostituées asiatiques choisissent ce métier même si ce n’est pas envie ou par conviction. Elles exercent leur métier relativement librement, choisissent leurs clients et gagnent leur propre vie. Il est des tas de pays dans le monde où les prostituées sont nettement plus à plaindre et à aider que dans les pays asiatiques. Et il ne faudrait pas faire des milliers de kilomètres pour trouver des filles, esclaves de leurs macs, sans papiers officiels, et qui ne travaillent pas dans leur propre intérêt, mais bien pour le compte de quelques mafieux en tout genre.

22/05/2011

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *