Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
La fin d’un rêve

La fin d’un rêve

Les Trois bras

Après la descente difficile d’hier, nous repartons ce matin pour une nouvelle étape. En partant, nous savons déjà qu’il va être compliqué de boucler le GR en 10 jours au lieu de 12. Je marche beaucoup trop lentement et il est compliquée pour moi d’enchainer deux étapes de 5h dans une même journée. Nous revoyons donc nos estimations à la baisse, espérant aller le plus loin possible. Notre destination du jour est Aurere avec 701 m de dénivelé positif et 688 m de dénivelé négatif. Une fois n’est pas coutume, nous commençons par descendre (et oui encore) vers Deux Bras et la rivière des Galets. Le chemin est plus facile qu’hier je trouve même si quelques marches sont parfois assez hautes pour moi. Le paysage se fait beaucoup plus sauvage et on voit que nous rentrons ou plutôt descendons réellement dans le cirque de Mafate. De toute façon une fois en bas, le paysage est magique sur les différents versants du cirque. Je ne sais même plus où regarder tellement c’est beau.

La végétation luxuriante a laissé place en bas à des petits cours d’eau qu’il va nous falloir traverser. Autant dire

Petite bourgade d’Aurere

que cela ne va pas être de la tarte. Je l’avoue je n’aime pas du tout les passages à guets et là ils sont 4 à se succéder. Le premier sera le plus difficile et il me faudra 45 minutes pour le passer. (Je sais c’est nul mais vous ne pouvez pas lutter contre la peur de tomber dans les tourbillons d’eau et se faire embarquer). Pour les autres passages, nous décidons d’arrêter de traverser sur les pierres et nous nous déchaussons. Vous pouvez imaginer la scène moi pied nu dans l’eau avec les chaussures bien attachées au sac et les bâtons plantées dans le sol pour me cramponner. Pathétique, d’autant plus que dans l’aventure je vais en lâcher un bâton de marche (quand on n’est pas doué, on n’est pas doué). Une fois passée cette rivière des galets, il faut remonter le cirque par l’autre versant. 2H de montée seront nécessaires sur un chemin d’escalier pour arriver au petit village d’Aurere. Un peu perdu dans la montagne, on se retrouve dans une oasis où se croise plusieurs GR et alors que nous avions été relativement seuls sur le chemin, nous nous retrouvons avec des randonneurs en haut. Bizarre.

La végétation luxuriante

La vue nous fait vite oublier la montée et les traversées à guet et (en l’absence de possibilité de bivouac), nous nous installons dans l’unique camping du bourg où une bonne douche nous attend. Une fois la tente montée entre deux petites averses, un après-midi reposant nous attend à contempler le cirque de Mafate et ses merveilles.

11/04/2017

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *