Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
Immersion dans l’art japonais

Immersion dans l’art japonais

L’intérieur de Shoren in temple

Kyoto est complètement différent de Tockyo. La ville est propice à la relaxation et à la sérénité. Ici pas de grandes avenues, pas de japonaise au style déjanté ni de quartiers dédiés aux jeux vidéos… L’ancienne capitale du royaume se distingue par le nombre de ses temples et de ses jardins au style bien particulier. Zénitude et recueillement sont donc au programme de ces deux premiers jours de visites. La cité abrite plus de 150 temples possédant tous une particularité et non moins de jardins. Il est donc impossible de visiter tous les édifices et parcs d’autant que la plupart classé par l’UNESCO sont payants. Je me suis donc concentrée sur les monuments les plus importants ou impressionnants et ce ne sont pas forcément ceux classés ou cités dans les guides.

De toute façon plus qu’une liste des choses à voir ou à faire, Kyoto se visite tout simplement

Les jardins à la japonaise

en flânant et en tombant par hasard sur un édifice ou un jardin. C’est par le quartier d’Higashiyama que je commence mon exploration. Des dizaines de temples s’y concentrent au détour des petites rues pavées. Tout est étrangement calme et c’est très agréable de s’y promener. Les premiers jardins à la japonaises me tendent les bras. Ils sont magnifiques. Les arbres, les plantes, les cours d’eau qui semblent disposer n’importe où à première vue offre un spectacle de verdure et de calme incroyable. J’ai envie de m’asseoir dans chaque recoin pour mieux apprécier cette nature. Au fil de mes pas, je découvre plusieurs écrins de verdure tous différents mais bâtis sur la même symbiose celle du zen.

Le temple de Kiyomiju

Quant aux temples, ils sont exactement comme je les avais imaginées. L’architecture extérieure ne présente que peu d’intérêt sauf dans certains cas où les portes sont richement décorées mais l’intérieur dévoile un style unique. Il est fait de grande pièce séparée par des tentures japonaises (bien connu de tous). Cela donne une sensation d’espace et de légèreté assez incroyable. La beauté des lieux réside aussi dans la richesse des estampes richement décorés souvent avec des feuilles d’or. Parfois, je trouve les fameux banzaïs mais cela reste rare. Le sol est couvert de bois et de futons. Cette sensation d’espace est d’autant plus impressionnante que mis à part dans les temples, les citadins japonais vivent dans de toutes petites maisons ou appartements. Le mot d’ordre est gain de place et le style lego est de mise. Je comprends mieux pourquoi ils sont tellement friands de ces édifices et de leurs parcs. Nous sommes dans une autre dimension.

16/06/2011

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *