Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
Expédition dans la jungle

Expédition dans la jungle

Des singes araignés

Une fois encore nous nous levons aux aurores pour espérer voir le maximum de choses. Mais une surprise nous attend : il pleut. Car même si nous sommes en saison sèche, il arrive tout de même qu’il pleuve dans la jungle. Heureusement elle reste assez fine et en général ne dure pas très longtemps. En plus les insectes sortent davantage après une bonne pluie.

En attendant, l’Amazonie nous tend les bras. Au programme une

Une loutre géante

marche de 3h dans l’immensité de la jungle. Mais lorsque vous marchez avec de grands groupes, il ne faut pas s’attendre à voir autant de choses que sur un bateau. Cependant, nous arrivons tout de même à voir d’assez près des espèces des variétés d’oiseaux aux couleurs magnifiques et surtout des singes de deux familles différentes : les capucins et les singes araignées. Mais plus que les animaux se sont les plantes et les insectes que nous pouvons admirer de près et nous devons avouer que certains sont vraiment très spéciaux de par leur taille, leur couleur ou leur forme.

Un lézard géant

Tout à coup au détour d’un chemin, 2 gros sangliers surgissent de nulle part. Si en France nous avons déjà vu des sangliers, ici il sont deux fois plus gros. Après cette immersion dans l’univers fascinant de la jungle, nous reprenons le catamaran d’hier. A peine avons-nous fait 10 mètres que des loutres géantes surgissent devant nous. Il s’agit du plus gros prédateur de la zone de Manu et surtout de la Loutre la plus grande du monde. Elles sont à peine à 50m de nous et nous offre un spectacle superbe et assez rigolo. Plongeant à tour de rôle dans l’eau, elles se servent d’un tronc penché dans l’eau pour faire du toboggan et elles semblent y prendre plaisir. Nous les laissons batifoler pour continuer notre découverte d’oiseaux (et oui encore mais la jungle en possède plus de 1800 espèces différentes) toujours plus colorés les uns que les autres. Et c’est sous un superbe coucher de soleil que nous rentrons au camp pour notre marche nocturne qui malheureusement va se révéler assez décevante. Tant pis, nous aurons sans doute d’autres occasions de découvrir les animaux nocturnes.

07/09/2011

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *