Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
Entre le désert et les montagnes

Entre le désert et les montagnes

Taos, un joli village au couleur mexicaine

Taos, un joli village au couleur mexicaine

Au réveil ce matin, je m’étonne de me trouver dans un petit village très coloré et surtout aux maisons ressemblant étrangement à celles du Mexique. Normal, je ne suis pas très loin de la frontière. Ma ballade matinale se fait donc dans les rues de Taos, m’amusant de l’architecture des maisons, du nombre impressionnant de galeries proposant des tableaux hors de prix et très kitch et des piments en plastique (et oui c’est cela la modernité à l’américaine) accrochés aux fenêtres des habitations. Une plongée dans un mini-Mexique avant de reprendre la route direction les Great Sand Dunes. Mais avant de l’atteindre, il me faut passer le Rio Grande Bridge, 2ème plus haut pont des USA. Si l’architecture du pont tout en acier ne vaut pas le détour, en revanche la vue est tout simplement stupéfiante. Le Rio Grande s’écoule paisiblement au fond d’un immense canyon de 538m de haut. Je suis stupéfaite par la vue et inexorablement attirée par le vide qui s’étend sous mes pieds.

Un peu plus loin, alors que le désert découvert la veille continue à s’étendre à

Un désert de sable dans les montagnes, fascinant.

Un désert de sable dans les montagnes, fascinant.

perte de vue et que les montagnes au loin se parent de leur première neige, je tombe sur une drôle de bourgade : la Earthship community. Ici, les maisons ne sont fabriquées qu’avec du matériel recyclé. Rigolo quand on sait que les américains sont les premiers pollueurs de la planète, affligeant de voir qu’avec tous nos déchets, on peut construire des maisons. En même temps, c’est une formidable initiative, montrant que si nous le voulions vraiment, on pourrait arrêter de polluer.

Après cette leçon, ma route me conduit au pied des fameuses dunes de sable. Sur près de 138km² s’étendent des dunes et des dunes de sable. Nous sommes au pied du désert et autour se dressent des Montagnes, alors comment un mini Sahara a pu atterrir ici ? Tout simplement par l’érosion des montagnes. Oui peut-être mais en attendant, ce mélange de couleur entre le marron du désert, le noir et blanc des sommets, le blanc rosé du sable et le

Un magnifique paysage entre les montagnes enneigées, les dunes de sable et les arbres d'automne

Un magnifique paysage entre les montagnes enneigées, les dunes de sable et les arbres d’automne

jaune orangé des arbres est éblouissant. Je ne me lasse pas de regarder toutes ces superpositions de couleurs. La beauté du monde m’étonne toujours autant. Je reprends la route seule ou presque au milieu du désert sur des kilomètres. Et puis, comme par magie après un unique virage (la route est toujours droite à l’infini), le désert et les sommets enneigés disparaissent. Je me retrouve dans les montagnes au milieu de forêts de conifères s’étendant à perte de vue et déployant leur couleur d’automne. Un paysage ressemblant un peu à nos Alpes avec les chalets en bois et les pistes de ski qui va me conduire jusque Durango, une ancienne ville minière et ma halte pour la nuit.

24/10/2013

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *