Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
Deux jours à Hong Kong

Deux jours à Hong Kong

Un temple au milieu du quartier de Soho

Avant de nous envoler pour la Chine et Pékin, nous passons de nouveau par Hong Kong, la cité où tout est possible. Un peu moins impressionnés que la première fois par toute cette jungle urbaine (nous sommes très loin de la jungle cambodgienne ou des forêts du Laos), nous changeons de quartier pour un district un peu moins cher : Causeway Bay. C’est ainsi que nous nous retrouvons dans une chambre d’hôtel minuscule (elle ne doit pas faire plus de 5m sur5). Bon allez ce n’est que pour trois nuits et cela ne va pas nous empêcher de partir à l’assaut de cette mégalopole urbaine.

Nous passons les nombreux market mall et autres boutiques pour nous concentrer sur le

Panorama de Hong Kong depuis le Peak

peu de choses à visiter dans la ville. En fait il s’agit surtout de quartier un peu plus typique et de point de vue sur la fameuse baie d’Hong Kong. Nous devons dire que les immeubles immenses qui nous entourent à chaque instant ainsi que les petites rues montantes où se mêlent galerie d’art, antiquité et autres artisanats locaux du district de Soho valent vraiment le détour. On se croirait presque à Paris dans le vieux quartier latin à la différence près que les maisons sont des tours. Direction ensuite le Peak pour son fameux point de vue sur la ville. Le trajet en lui-même vaut vraiment le déplacement. En haut, le panorama est à vous couper le souffle. Hong Kong ressemble à une immense forêt fais de verre et d’acier qui semble dominer la mer et qui offre des couleurs digne d’un arc en ciel à la tombée de la nuit. Bleu, rouge, vert, jaune… se confondent pour le plus grand bonheur des yeux.

Le quartier de Western market

D’ailleurs, avec la nuit, la ville change complètement de visage. Des millions de chinois descendent dans la rue après le travail pour aller dîner, sortir, faire du shopping. Nous avons l’impression que des millions de petites fourmis se pressent, nous bousculant sans ménagement… Et parmi tout ce monde, nous ressemblons à deux pauvres tâches avec nos vêtements de touristes, notre allure à la cool et surtout notre glace en plein milieu des trottoirs. Le décalage est assez flagrant et très rigolo. Mais après tout nous ne sommes pas pressés et c’est le meilleur moyen de les observer.

20/05/2011

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *