Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
De nouveau livré à nous même

De nouveau livré à nous même

Le sanglier bouilli, plat national

Après 21 jours à se laisser guider, même si le treck n’a pas été de tout repos, nous devons quitter le confort de notre hôtel et reprendre notre route. Il nous reste deux semaines au Népal et nous comptons bien les mettre à profit pour visiter le pays et continuer à rencontrer les népalais.

Mais avant de prendre la route pour Bhaktapur à une dizaine de kilomètres de la capitale, nous sommes invités par Khumar, notre guide du treck, à venir manger du sanglier. Bien que petit, son appartement est très cosy et c’est avec un réel plaisir que nous partageons un repas plus que copieux. Au népal, les appartements ressemblent à une petite communauté où tout le monde connaît tout le monde et où on s’entraide avec plaisir. Ainsi, Khumar héberge gratuitement 5 étudiants dans son petit pied à terre. Chose étonnante pour nous français, qui ne venons que trop rarement en aide aux autres.

Après ce délicieux moment de partage, direction donc la région de Bhaktapur. C’est en bus

Laverie à ciel ouvert

local que nous parcourons ces petits kilomètres. L’occasion de voir que les transports en commun sont beaucoup plus petits (donc plus vite plein) mais que le fonctionnement est le même qu’en Inde. Jusque là nous ne sommes pas trop dépaysés. Et pour notre première nuit loin du confort et de la facilité, nous avons choisi une auberge de jeunesse. Coup de chance, nous la trouvons pratiquement tout de suite. C’est en demandant par hasard dans la rue que nous tombons sur une des personnes qui gèrent directement le Youth Hostel. Ne reste plus qu’à nous installer et nous reposer un peu avant de partir pour de nouvelles découvertes dès demain.

26/02/2011

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *