Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
De l’autre côté de l’Ile

De l’autre côté de l’Ile

Les jolies cases créoles bordent la route du Carbet

Les jolies cases créoles bordent la route du Carbet

La Martinique est bordée par l’océan Atlantique mais aussi par la mer des Caraïbes. Et bizarrement (ou pas d’ailleurs) les plages ne sont pas les mêmes. Nous allons très vite le constater au Carbet. Non seulement la mer bleue transparente est d’huile mais les plages prennent une couleur gris noirâtre, à cause du volcan Pelée tout proche. Les petits arbres type pommier sont aussi remplacés par les cocotiers. La carte postale de la Martinique est complète et nous nous installons à l’ombre d’un de ses cocotiers pour une sieste sympathique et avouons le bien rouge. Au moins, on ne dira pas que nous n’avons pas pris de couleurs à notre retour.

Reposée, nous prenons donc la direction du jardin botannique de l’Anse Latouche. En chemin, nous ne manquons pas d’admirer les anciennes cases créoles au couleur vivifiante qui bordent la route du Carbet. Dommage que cette culture s’est perdue et que ces jolies maisons ont été remplacées par des maisons en bois ou en tôle moderne. Au jardin botannique, nous continuons notre exploration des caraïbes anciennes et plongeons dans les histoires fascinantes et rigolotes des pirates. Le jardin a, en effet, élu domicile dans une ancienne plantation détruite en 1902

Les coussins de belle-mère ont une place de choix dans l'ancienne exploitations

Les coussins de belle-mère ont une place de choix dans l’ancienne exploitations

par la lave du volcan pelée. En plus des plantes et des arbres du monde entier, on nous raconte l’histoire de cette ancienne maison, une des plus riches de la région et nous pouvons même encore admirer quelques vestiges et imaginer l’exploitation à son apogée. Au

milieu de cette ancienne maison et des plantes, se dressent aussi un petit musée sur les pirates et ses légendes. J’avais oublié que la Martinique, comme toutes les îles des Caraïbes, compte d’anciens pirates avec les anecdotes et les croyances qui vont avec. C’est assez incongru de lire la légende de Barbe Rousse ou de découvrir la vie quotidienne de ses marins hors du commun au milieu d’un jardin zen rassemblant mille et une senteurs. Mais pourquoi pas après tout. Sait-on jamais, je ferai peut-être des rêves de pirates cette nuit.

25/02/2014

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *