Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
Un pays contrasté aux magnifiques couleurs

Un pays contrasté aux magnifiques couleurs

Découverte des pingouins bleus

Découverte des pingouins bleus

A peine arrivée en Nouvelle Zélande, notre dernier pays sur le continent océanique, nous sommes baignés dans la religion nationale : le rugby. Et oui, la Nouvelle Zélande accueille la coupe du monde de rugby et tout le monde ne semble que jurer par cela. Nous ne comptons plus le nombre de drapeaux des All Blacks flottant sur les façades des maisons, les produits dérivés, les publicités mettant en avant un joueur et le nombre de boutiques consacrés à l’équipe nationale. Ce fameux rugby va nous suivre pendant les 20 jours que nous allons passer sur le continent. Les kiwis en sont fous et cela tombe bien car Sophie aussi. Du coup, le deuxième soir se passe au stade devant un bon match All Blacks Australie avec en prime une victoire de l’équipe nationale.

Mais cela serait réducteur de penser que l’Ile se résume au rugby même si malheureusement elle est essentiellement connue pour cela. Il faut dire aussi que le sport s’avère un peu une obligation. Vous pouvez y pratiquer tous les sports possibles et inimaginables de la course à pied au parachute en passant par les sports plus extrêmes comme le saut à l’élastique à 134m, le ski d’un hélicoptère… Rien n’est impossible pourvu que vous ayez la passion et le budget tout de même (il faut l’avouer). De notre côté nous n’avons pas pu faire toutes les activités proposées (il faudrait au moins 6 mois) mais nous nous en sommes donnés à cœur joie et nous avons eu quelques belles frayeurs.

Le rugby, le sport et les paysages sublimes. Trois mots qui résument bien le pays. De l’océan aux sommets enneigés à plus de 5 000 m, comme

Des glaciers

Des glaciers

pour le sport il y en a pour tous les goûts. Vous vous réveillez le matin à côté de l’océan pacifique à contempler les pingouins ou les éléphants de mer et le lendemain vous vous retrouvez au pied d’un volcan ou d’un site géologique aux couleurs éclatantes, aux formes bizarres et aux geysers étonnants. Deux jours plus tard, vous passez le col des montagnes enneigés et vous vous retrouvez sur un glacier aux pieds de superbes sommets. Avec l’hiver et la neige (qui avouons-le est tombée en abondance mais ne nous a pas vraiment dérangé), les panoramas ont pris une teinte encore plus magique pour notre plus grand bonheur. Les routes montagneuses sont magnifiques et vous ne savez plus où tourner la tête pour essayer d’en manquer le moins possible. Il faudrait les parcourir deux ou trois fois avant d’en saisir toutes les nuances. Des routes bien entretenues, goudronnées mais parfois dangereuses comme celles menant aux superbes fjords des Milfords Sound où les avalanches menacent à chaque instant de vous ensevelir et où le tunnel semble sortir d’un autre temps. Nous préférons penser qu’il s’agit plus d’un folklore que de la réalité.

Des paysages magnifiques

Des paysages magnifiques

Vous l’aurez compris ce pays nous a emballé pour ces panoramas d’une rare beauté, sa possibilité de faire du sport à toutes les sauces et à volonté mais pas seulement. Nous avons été étonnés par sa richesse écologique. Nous savions avant de partir que la Nouvelle Zélande était le seul pays au monde à n’utiliser que de l’énergie renouvelable (cela explique peut-être pourquoi les campings ne sont pas chauffés). Ils peuvent aussi peut-être se le permettre, vu qu’ils ne sont que 4 millions d’habitants. Toutefois, l’Ile fait plus que cela pour ne laisser qu’une empreinte écologique minimum. La majorité de la surface est classée en parc national pour éviter sa déforestation ou sa dégradation, les espèces sont protégées avec ferveur et les panneaux publicitaires sont quasi absents du paysage. Ce qui parfois nous l’avouons est plutôt déconcertant surtout lorsqu’aucune direction n’est indiquée pour trouver un lieu touristique.

Au final, en 20 jours nous aurons parcouru pas moins de 4 000 km du nord au sud, visitant des petites villes, des cités, observant et contemplant des panoramas divers et variés, se familiarisant avec un peuple fier de respecter la nature et en pratiquant quelques sports parfois extrêmes. Un bon cocktail pour faire de la Nouvelle Zélande une destination merveilleuse et sympathique.

25/08/2011

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *