Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
Boulot : avant de voyager, il faut  trimer

Boulot : avant de voyager, il faut trimer

Pour partir en 2011, j’ai négocié une rupture conventionnelle pour partir sereine.

Une fois au chômage, direction Pôle Emploi pour toucher mes droits. Pour éviter les ennuis à mon retour, j’apprends qu’il faut impérativement signaler son changement de situation au minimum 72h avant mon départ en précisant que je souhaite suspendre mes allocations pour cause de départ à l’étranger. Comme l’administration française est loin d’être rigolote, si on oublie de le faire, on peut être radié jusqu’à 5 ans. Au retour, vous pourrez vous réinscrire et peut-être bénéficier de nouveau de vos droits.

Après : J’étais inquiète de savoir si je pourrais ou non retoucher mes droits au chômage en rentrant. Aucun forum ni même aucun conseiller pôle emploi n’avait été véritablement en mesure de me répondre.

Lors de mon périple, j’avais rencontré des français qui continuaient à toucher les allocations par un système plus ou moins frauduleux. En effet, ils effectuaient leur déclaration mensuelle par Internet. Jusque là, pas de soucis. Et lorsqu’ils étaient convoqués par Pôle Emploi, ils posaient des congés. En sachant qu’en moyenne vous êtes convoqué tous les 3 mois, que vous avez le droit à 5 semaines de congés et qu’une fois que vous avez posé vos congés, il faut compter au moins 1 mois voire 2 avant de recevoir une nouvelle convocation, vous pouvez ainsi gagner du temps voire l’année.

De mon côté, j’avais décidé de jouer la carte de l’honnêteté et j’avais coupé mes indemnisations avant de partir. Comment alors les retoucher de retour en France ? Rien de plus simple en réalité. Lorsque vous avez cumulé des mois de chômage et que vous les coupez avant, vous pouvez en bénéficier de nouveau à une simple condition, ne pas dépasser un an de carence. Ainsi si vous partez le 5 janvier et que vous les suspendez à cette date, il faut vous réinscrire avant le 5 janvier de l’année d’après sur Internet. Petite astuce, faites la réinscription 2, 3 jours avant votre retour. Une fois convoquée, vous expliquez votre situation et vos droits vous sont automatiquement reversés. Et le mieux, c’est que vous ne perdez pas votre année de césure, vos mois sont reportés. 

02/01/2013

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *