Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
le Pérou, pays au cent paysages

le Pérou, pays au cent paysages

Coucher de soleil sur le canyon del colca

Ma deuxième fois au Pérou a confirmé mes impressions lors de mon premier voyage de 2011. Le Pérou est vraiment un pays magique. Entre les volcans culminant à plus de 6000m, l’altiplano et ses panoramas désertiques, l’amazonie, la forêt humide de Cusco et l’océan Atlantique à Lima, le Pérou est le paradis pour les amoureux des couleurs et des paysages aux milles contrastes. Il suffit juste de parcourir quelques kilomètres à pieds ou en voiture pour changer de panoramas et s’émerveiller de nouveau. Quand on nous demande ce que nous avons préféré au Pérou, il est vraiment difficile de répondre tant les émotions vécues sont nombreuses. Dans le top 3, nous pouvons citer le Matchu Pitchu, 7ème merveille du monde mais j’ai aussi eu un petit coup de coeur pour le site de Oyantetembo, niché dans la montagne environnante ou pour le petit Cusco.

De manière générale, la culture Inca reste une culture passionnante et intrigante.

Paysage de l’altiplano

Entre l’agriculture, l’architecture et l’étude du soleil et des étoiles, ils ont réussi à mettre en place un système ingénieux qui aurait pu perdurer longtemps sans la guerre civile et l’arrivée des Espagnols. Cette civilisation pose aussi beaucoup de questions aujourd’hui dans un monde où la question de l’environnement et de l’alimentation deviennent primordiaux. Peut-être faut-il tirer les leçons de ces civilisations antiques et reprendre quelques uns de leurs modèles. En tout cas la population péruvienne elle-même ne semble pas toujours avoir conscience de la richesse de son propre pays et continue à construite n’importe où au risque de voir tout détruire au premier tremblement de terre.

Famille péruvienne aux iles uros

Et pourtant, il s’agit d’une population très intelligente et travailleuse. Chacun cherche des solutions pour pouvoir vivre dignement ne mettant pas obligatoirement l’argent au centre de leurs préoccupations mais plutôt le fait de pouvoir nourrir sa famille et permettre aux enfants de faire des études. J’ai vraiment envie de croire que le pays arrivera un jour à se hisser parmis les grands pays au niveau environnemental et bon vivre. Et peut-être qu’un jour je reviendrai une troisième fois dans ce beau pays.

03/11/2017

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *