Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
La nationale 6

La nationale 6

Les enfants travaillant au bord de la route

Cette fameuse nationale que nous empruntons depuis le début du voyage est la seule route traversant le pays. Enfin, je devrai plutôt parler de piste que de route car le macadam n’existe que par endroit et elle est complètement défoncée par les camions, la pluie et le cyclones. Les soubresauts ajoutent du folklore au voyage et nous permettent également de pouvoir nous imprégner de la vie des Malgaches vivant pour la plupart à côté de la route. Car si j’ai déjà évoqué les petites cabanes en bois, je n’ai pas parlé de la vie des Malagaches. C’est simple tout se passe sur cette bande de terre. Les enfants nous font de grands signes en rentrant de l’école dans leur beau costume, les camions surchargés tout comme les taxis brousses (souvent des 4L) montent et descendent la piste tant bien que mal alors que les charettes tirées par les zébus transportent les outils, récoltes et autres matériaux ou vivre nécessaires au travail. Ici et là, les femmes vendent des fruits et légumes au nom parfois exotique comme les pommes cannelles, les oranges singes ou une variété de manioque propres à Madagascar. Un peu plus loin, les enfants broyent avec des bâtons les grains de maïs pour en faire de la farine. Car à Madagascar, très peu d’enfants vont finalement à l’école. Il faut aider les parents dans les champs.

Les champs justement sont souvent visibles à la sortie de ces villages du bord de route. Les rizières vert pomme sont

Sur le bord de la route nationale 6

visibles à perte de vue alors qu’ici et là, on devine des plantations de manioque. Quant aux fruits, ils poussent partout et il suffit bien souvent de se baisser pour les ramasser. Ainsi, va la vie Malgache le long de la N6. Une vie simple qui nous remet en question et qui nous fait penser que nous avons vraiment de la chance.

11/05/2018

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *