Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
De Douch au sommet du mont Caroux

De Douch au sommet du mont Caroux

Le départ se fait depuis le petit village de Douch

Après notre petite mésaventure d’hier, les chaussures ne sont pas tout à fait sèches lorsque nous les enfilons ce matin. Ils sécheront en chemin. Nous reprenons donc la direction de Douch, cette fois-ci sous le soleil et nous sommes bien décidées à pouvoir monter jusqu’au sommet et profiter sereinement du paysage. Nous commençons donc par une petite montée à travers les sous-bois avant d’atteindre les crêtes mais de l’autre côté du massif du Caroux. 

Le paysage oscille entre la lande, les bruyères et les rochers en gneiss

Nous ne sommes pas du tout déçue. En plus de retrouver nos massifs de Bruyère en fleurs roses, violacées, nous avons l’impression d’être au sommet d’une haute montagne alors que nous sommes à peine à 1090m. Ici, les rochers en gneiss forment des pointes au milieu de la lande de bruyères alors qu’au loin les massifs montagneux s’enchaînent. Paraît-il que nous pouvons voir jusqu’au Pyrénées. Jusqu’au Pyrénées, je ne sais pas mais en tout cas, la forêt dense proche contraste avec les rochers du Caroux alors qu’à l’horizon, les monts se font tout petit et prennent une teinte bleutée. 

Les champs de bruyères

Nous évoluons ainsi à travers la lande et les bruyères jusqu’au point de vue du Rieu Tort et son ultime panorama invitant à une pause déjeuner à l’ombre des pins. La sieste attendra, en revanche, le retour au village de Douch car la météo annonce des orages et nous n’avons pas très envie de le traverser comme hier. Le retour passe par la tourbière et le sommet du mont Caroux. Au loin, nous voyons la pluie s’abattre sur les massifs et la lumière se fait plus douce comme si la nature s’apaisait avec l’orage. Heureusement il est loin et nous laisse largement le temps d’apprécier la tourbière présente au milieu du massif. Une vraie curiosité surtout à cette altitude et avec la chaleur qui règne l’été avant de rejoindre par la route forestière (un peu longue et pas très intéressante) le village de Douch. Cette fois-ci, nous prenons le temps d’en faire le tour et de découvrir ses petites ruelles et sa minuscule église chapelle, qui semble sortir tout droit de la petite maison dans la prairie.

23/07/2020

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *