Balade en Ouganda
Balade à la Réunion
Balade A L’ÎLE DE PAQUES
Balade EN NOUVELLE ZELANDE
Dans les gorges de Colombières

Dans les gorges de Colombières

Panorama depuis Mandale

La chaleur orageuse s’est installée ce matin sur le Carroux. Nous décidons donc de ne pas trop nous éloigner de Lamalou pour pouvoir rentrer assez rapidement. Direction donc le petite village de La Fage et les gorges de Colombières. Une petite promenade d’une dizaine de kilomètres et avec très peu de dénivelé mais qui va nous emmener par de petits chemins sur les hauteurs et nous offrir des panoramas splendides sur les montagnes environnantes, les rochers aux formes parfois insolites, les gorges en contrebas. 

Les champs de bruyères

C’est par une belle montée à travers les sous bois que nous atteignons le petit village de Mandale, point de départ des gorges de Colombières et les impressionnantes parois rocheuses. En haut, nous marchons sur de petits chemins taillés sur la roche à travers les bruyères de couleurs roses, violets. C’est tout simplement splendide. Avec au fond la forêt des versants montagneux, les rochers marron, blanc clair, le ciel bleu azur et ses parterres de bruyère, on a vraiment l’impression d’évoluer dans une carte postale. Une carte postale zen et nature troublée par le léger bruit du vent, les cigales et les bourdonnement des abeilles. A chaque pas, on a envie de s’arrêter et de rester des heures à contempler et à savourer cette nature paisible et hors du temps. Seul bémol, elle se fait sous le soleil avec très peu d’ombres. 

Panorama sur les montagne environnantes

Une fois au bout du plateau, la descente se fait dans les sous-bois jusqu’au hameau de La Fage. Quelques maisons en pierre typique et au toit de Lauze semblent s’être perdues depuis des millénaires dans cette nature sauvage. Des maisons construites au bord des gorges de Colombières et de leur eau cristalline. Là aussi, les vasques se succèdent permettant au paysage de rester vert toute l’année, un peu comme une source au milieu du désert de cailloux. Un régal de fraîcheur pour la pause déjeuner et la sieste et pour les plus courageux la baignade (beaucoup trop froide pour moi). Le retour sous le soleil va être beaucoup plus compliqué après cette parenthèse enchantée.

21/07/2020

Partagez cet article avec vos amis :

Et retrouvez également sur Instagram :

Participez à la discussion !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *